Paragraphe Argumenté

avatar LionelMessi
LionelMessi
Publié le 1 juin 2010 il y a 3A Fin › 6 juin 2010 3A
5

SUJET DU DEVOIR

Faire Un paragraphe argumenté d'une vingtaine de ligne sur les grandes realisation mais aussi les echecs de la IVe republique.

OÙ J'EN SUIS DANS MON DEVOIR

Merci de m'aider c'est vraiment trés trés important ! !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

2 commentaires pour le devoir Paragraphe Argumenté

raphael998
raphael998
5
3A
Je te donne quelques pistes: tu peux parler du fait que la IVème République a amorcé la reconstruction de la France après la 2nde guerre mondiale, qu'elle a permis à la France de retrouver une place dans les relations internationales... Pour ce qui est des échecs, il faut surtout parler de l'instabilité du régime (les coalitions changeaient fréquemment), de la faiblesse de l'exécutif par rapport à l'assemblée ou encore des tensions croissantes avec les colonies.
Voila, j'espère que j'ai pu t'aider un peu.

nath60700
nath60700
3A
En 1946, la situation de la France est catastrophique dans tous les domaines. La Seconde Guerre mondiale, les combats, les pillages allemands, les restrictions, les bombardements ont laissé le pays exsangue. Les routes, les ponts, les voies de chemins de fer, les immeubles, les usines sont à reconstruire. La production industrielle et agricole atteint un niveau très bas, les Français manquent de tout : ils seront rationnés jusqu'en 1948.
La IVe République naissante doit affronter le grand chantier de la reconstruction et de la modernisation économique. Dans des circonstances politiques difficiles (querelle des partis politiques au sujet des institutions), les Français sont avant tout préoccupés par l'amélioration de leur niveau de vie. L'État, sous l'impulsion d'économistes de renom comme Jean Monnet ou Robert Schuman, va mettre en œuvre la planification. Il fixe des objectifs à atteindre et les entreprises de différents secteurs reçoivent des aides financières pour y parvenir. La nationalisation de secteurs d'activité (charbonnage, banques, etc.), la mise en place de l'« État-providence » permettent une redistribution des richesses. Grâce à l'aide américaine du plan Marshall, la IVe République va surmonter la pénurie dans certains domaines. Le ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme entreprend un considérable effort de reconstruction et de modernisation des infrastructures : reconstruction des ponts, des routes, des gares, etc. qui ne sera achevé qu'en 1960. L'agriculture et l'industrie se modernisent : construction des grands barrages hydroélectriques, mécanisation agricole, généralisation du béton armé, des éléments préfabriqués pour les bâtiments, etc. Les industries de luxe (haute couture, parfums, etc.) recouvrent leur rayonnement mondial. Les performances industrielles sont spectaculaires, dans le domaine ferroviaire par exemple : la France retrouve son prestige.
Mais le succès n'est pas total. La tâche est immense, car il faut non seulement reconstruire, mais aussi faire face à de nouvelles situations : une augmentation importante de la population (baby-boom) et l'urbanisation (concentration des hommes et des activités dans les villes). La crise du logement, dramatique dans les années 1950, obligeant les familles à s'entasser dans des immeubles exigus, vétustes, sans confort, voire même à dormir dehors, ne trouve pas de solution avant 1960 avec la construction des grands ensembles modernes des ZUP. Cette carence peut aussi s'expliquer par les difficultés politiques de la IVe République, confrontée au douloureux problème de la décolonisation et des querelles entre les partis politiques dans un contexte international de guerre froide.