Raconter un combat de Chevaliers

avatar Klarou
Klarou
Publié le 1 févr. 2012 il y a 2A Fin › 8 févr. 2012 2A
5

SUJET DU DEVOIR

Racontez un combat entre un vaillant chevalier et son adversaire. Vous respecterez les règles du code chevalerie. Choisissez:
-le nom du chevalier
-son adversaire: un chevalier aussi valeureux ou, au contraire, lâche et méprisable
-le cadre du combat : au pied d' un château, sur la lande...
-la motivation du chevalier: pour sauver sa dame ou des opprimés
-l'issu du combat et la situation finale:le chevalier est récompensé.

~Utilisez des verbes d'action
~Employer des hyperboles et des comparaisons pour traduire la violence du combat
~Rédigez votre texte au passé

OÙ J'EN SUIS DANS MON DEVOIR

Nom du chevalier: Armant
Nom de la fille du Seigneur Brunor du château de Pleurs:Alix de Pleurs(Armant veut la sauver de son promis)19 ans ou +
Nom du promis: Vieux chevalier Perside de Bloi (55 ans ou +)

2 commentaires pour le devoir Raconter un combat de Chevaliers

flower93
flower93
2A
Bonjour,

Quelques idées qui peuvent te servir pour ton devoir. Il est certain que tu dois arranger cela à ta "sauce" en fonction des consignes de ton prof mais cela peut tout de même de donner quelques idées rédactionnelles. Attention à ne pas oublier les hyperboles et comparaisons.

22/02/2011 à 06:57

C'était par une belle journée de printemps que le combat allait commencer.
Les seigneurs et les dames très séduisantes dans leurs robes de couleurs vives prient place dans les tribunes. Les enfants regardaient sous une grande tente les armes des chevaliers en attendant le combat : des boucliers immenses et décorés de lions et de licornes, des lances étincelantes, des épées avec des devises gravées sur la lame. Plus loin, des haches si lourdes qu'il fallait être certainement être un géant pour les soulever. Soudain, les hérauts chargés d'organiser les combats et les cérémonies sonnèrent de la trompette. Les deux chevaliers entrèrent. Ils avaient revêtu leurs lourdes armures. L'un deux était très grand comme un géant. Ils étaient fiers sur leurs chevaux. Ils firent tous les deux un tour d'honneur en se tenant bien droits comme des piquets sur leurs destriers. Puis, le seigneur donna le signal de la première joute. Les armures brillaient au soleil. Les deux hommes rabattirent leurs visières, et dressèrent fièrement leurs hautes lances vers le ciel. Ils poussèrent un grand cri comme de bêtes et foncèrent. A trente pas l'un de l'autre, ils pointèrent leurs lances.Le choc fut terrible. Un des deux chevaliers fut soulevé brusquement dans les airs et il retomba aussitôt assommé. Il se releva tout penaud et reprit le combat. Au premier assaut, leurs lances se brisèrent net sous les yeux des spectateurs ahuris qui ne perdaient pas une miette du combat. Ils mirent pied à terre et dégainèrent leur épée. Le plus petit s'élança vers son adversaire et le blessé au bras d'un coup d'épée. Son bouclier vola en mille morceaux. Alors, il se mit à genoux et demanda grâce. Il avait tout perdu.

Bon courage


edouard1998
edouard1998
2A
Jai eu exactement le même sujet de rédaction en 5eme ! je vais pas te le donner quelqu'un ta deja répondu et j'ai du malheureusement jete la feuille . Bonne chance .


Accéder directement au site