Commentaire de texte sur l'article du "Fanatisme" de Voltaire

Publié le 16 nov. 2020 il y a 15 jours par CR4SH - Fin › 18 nov. 2020 dans 13 jours
19.00 / 20
10

Sujet du devoir

Bonjour à tous ! 

 

J'ai besoin de votre aide pour faire mon devoir de Français. Je dois faire un commentaire de texte sur ce texte. 

 

Et je suis vraiment nul sur ça, il me faut une introduction, 2 parties et 20 connaissances et 20 arguments réparties sur les 2 parties.

 

Texte :

 

[.] l n'est d'autre remède à cette maladie épidémique que l'esprit philosophique, qui, répandu de proche en proche, adoucit enfin les moeurs des hommes, et qui prévient les accès du mal; car, dès que ce mal fait des progrės, il faut fuir et attendre que l'air soit puriié. Les lois et la religion ne suffisent pas contre la peste des âmes ; la religion, loin d'être pour elles un aliment salutaire, se tourne en poison dans les Ar duno cerveaux infectés, Ces misérables ont sans cesse présent à l'esprit l'exemple d'Aod, inmds- qui assassine le roi Églon ; de Judith, qui coupe la tête d'Holopherne en couchant avec mma Bcte jui : de Samuel, qui hache en morceaux le roi Agag ; du prêtre Joad, qui assassine sa reine à la porte aux chevaux, etc., etc., etc. Ils ne voient pas que ces exemples, qui sont respectables dans l'antiquité, sont abominables dans le temps présent: ils puisent leurs fureurs dans la religion mème qui les condamne. Les lois sont encore très impuissantes contre ces accès de rage : c'est comme vous lisiez un arrüt du conseil å un frénétique. Ces gens-là sont persuadės que l'esprit saint qui les pénètre est au-dessus des lois, que leur enthousiasme est la seule loi qu'ils doivent entendre. Que répondre à un homme qui vous dit qu'il aime mieux obéir å Dieu qu'aux hommes, et qui en conséquence est sûr de mériter le ciel en vous égorgeant ? Lorsqu'une fois le fanatisme a gangrené un cerveau, la maladie est presque incurable. J'ai vu des convulsionnaires qui, en parlant des miracles de saint Pâris, s'échauffaient par degrés parmi eux; leurs yeux s'enflammaient, tout leur corps tremblait, la fureur défigurait leur visage, et ils auraient tué quiconque les eût contredits. Qui, je les ai vus ces convulsionnaires, je les ai vus tordre leurs membres et écumer, Ils criaiert: faut du sang. Iis sont parvenus à faire assassiner leur roi par un laquais, et ils ont lini par ne crier que contre les philosophes. [..]

 

Mais j'ai déjà 2 parties :

 

I) Voltaire condamne le fanatisme religieux 

 

II) Pour cela, il passe par le métaphore filée de la maladie 

 

merci d'avance de votre aide ​

 

Où j'en suis dans mon devoir

Franchement je ne pourrai pas vous aidez plus, j'ai essayé d'analyser le texte mais franchement j'ai rien trouver :/

Merci d'avance de votre d'aide <3 




1 commentaire pour ce devoir


Loup1234
Loup1234
Posté le 16 nov. 2020

Pour l'introduction, tu dois mettre une amorce et dans cette amorce tu évoques Voltaire (philosophe et écrivain du XVIIIème siècle, le siècle des Lumières...) il est à l'origine d'un texte (tu le cites, et tu peux également rajouter sa date de parution)... Ensuite tu rajouteras une problèmatique : Comment Voltaire dénonce-t-il le fanatisme religieux en utilisant différents procédés et en évoquant la folie de l'homme qui tue pour sa religion ? Tu peux rajouter des choses dans ta problématique mais elle ne doit pas être trop longue. Ensuite tu dis comment tu vas organiser ton commentaire (Dans un premier temps je parlerai de ça, dans un second temps de ça) et tu utilises les deux parties que tu as déjà et qui sont correctes.

Voltaire fait également un éloge de la philosophie, puisque dès le début de son texte il énonce qu'il n'existe aucun remède meilleur à la maladie épidémique que "l'esprit philosophique" cet éloge lui permet déjà de montrer que la religion ne sert pas pour lutter contre la maladie... Parle de la philosophie.

Voltaire condame le fanatisme religieux, qu'est-ce qui le montre dans ce texte ? : inefficace contre la maladie, la religion pousse l'homme à tuer... tu cites, tu expliques, tu dis les procédés présents (éloge, métaphore...) 

ensuite ce que tu as pu faire pour ton premier thème tu fais pareil avec le second


Il faut être inscrit pour aider

Crée un compte gratuit pour aider

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte