Dissertation : en quoi le théâtre joint il l'utile à l'agréable?

Publié le 9 févr. 2010 il y a 9A par blueparisian - Fin › 11 févr. 2010 dans 9A
13.00 / 20
5

Sujet du devoir

Dans son Discours du Poème dramatique, Corneille, dramaturge du XVII ième siècle, affirme que "la poésie dramatique a pour but le seul plaisir des spectateurs", mais reconnait que "l'utile[...] ne lasse pas d'y être nécessaire". En quoi, les pièces de théâtre que vous avez lues, étudiées ou vu jouer, obéissent elles au précepte classique "joindre l'utile à l'agréable"?

Où j'en suis dans mon devoir

J'ai travaillé le plan :

I. Le théâtre possède sans aucuns doutes un caractère agréable; il divertit.
1. Il fait rire ou pleurer, provoque des émotions.
2. La catharsis plonge le spectateur dans un autre monde.
3. Aller au théâtre est en soi un divertissement.


II. Le théâtre détient également un caractère utile.
1. Les dramaturges critiquent la société à travers lui.
2. Le théâtre permet aussi la transmission d'une thèse/morale : il instruit.
3. Le théâtre corrige les spectateurs.

III. Le théâtre divertit, ainsi, son utilité, son but, devient plus lisible.
1.?
2.?
3.?



Introduction : Le théâtre, à travers la tragédie et la comédie, semble avoir pour principal but de divertir. Corneille, dramaturge français du XVII ème siècle, dit d'ailleurs que le théâtre, et notamment la poésie dramatique, «a pour but le seul plaisir des spectateurs». Mais le genre théâtral semble également avoir un but, une utilité. Corneille ajoute effectivement que «l'utile ne laisse pas d'y être nécessaire.». Ainsi, le théâtre apparaît répondre au précepte classique «joindre l'utile à l'agréable». Le théâtre, dès sa création, eut pour but de faire passer aux spectateurs et lecteurs un moment agréable. Effectivement, selon même sa définition, le divertissement consiste à détourner l'esprit. C'est donc grâce aux histoires et aux émotions que mets en scène le théâtre que le spectateur parvient à le considérer comme agréable. Mais, de Molière à Corneille en passant par Racine, les auteurs de théâtre, notamment classiques, ont toujours tenter de faire passer un message et de donner une utilité à leurs œuvres. Comment le théâtre arrive il a rester divertissant tout en parvenant à exposer son utilité, souvent plus grave? Nous verrons tout d'abord que le théâtre à pour priorité d'être agréable, de part les émotions qu'il provoque chez les spectateurs. Par la suite, nous verrons que le théâtre aborde aussi un aspect utile, soit en critiquant la société, soit en énonçant une thèse ou une morale. Enfin, nous verrons que l'aspect agréable des pièces de théâtre met en valeur l'utilité de la pièce.


I. Le théâtre a depuis toujours tenu un rôle de divertissement. En effet, dès sa création en Grèce au V ème avant J.C, le théâtre s'est employé à être agréable aux yeux de ses spectateurs. A travers la comédie, genre théâtral plutôt burlesque, mais également dans la tragédie, plus dramatique, les pièces de théâtre divertissent et procurent des émotions. Les pièces de théâtre sont effectivement destinées à faire rire ou pleurer, à provoquer diverses sentiments aux spectateurs; le théâtre détourne l'esprit. || Tout d'abord, certaines pièces de théâtre, notamment comiques, ont pour principal but de faire rire ses spectateurs. || Ainsi, il existe bon nombre de comédie qui utilisent le rôle du valet comique afin de provoquer le rire, et donc de divertir le spectateur. Le valet est en effet un personnage propre à la comédie. Celui ci doit provoquer le rire, de part son langage ou encore son jeu. D'ailleurs, Les dramaturges comiques usent beaucoup du valet, car celui ci est affranchit de normes. L'auteur parvient alors facilement à divertir le public.



2 commentaires pour ce devoir


blueparisian
blueparisian
Posté le 9 févr. 2010
Bonsoir, et merci beaucoup pour cette aide.
Malheureusement, je rencontre beaucoup de difficultés lorsque je dois affiner mes propos, notamment dans la première partie (le théâtre est divertissant). J'ai réalisé une sous partie sur la comédie, qui fait rire le spectateur. Ensuite, j'ai écrit une deuxième sous partie dans laquel je parle du fait que d'aller au théâtre est un divertissement. Pour la troisième sous partie, je souhaiterais parler de la catharsis, mais ce concept ne suffit pas pour réaliser une sous partie assez complète. Je n'ai donc pas d'idées pour ma troisième sous partie...
Si vous (ou un autre) pouviez m'aider, ce serait vraiment sympa..
blueparisian
blueparisian
Posté le 10 févr. 2010
Merci, j'ai bien avancé depuis la dernière fois, en partie grâce à votre aide.
Mais je me trouve face à un dernier problème; ma troisième grande partie (III. Le théâtre divertit, ainsi, son utilité, son but, devient plus lisible.). Je n'ai qu'une seul idée : le divertissement permet de contrecarrer la censure. Mais je n'ai pas d'idées pour mes autres sous parties.
Je pensais peut être faire une synthèse dans laquelle je montre que les pièces sont utile ET agréables, auteur par auteur (molière, racine, corneille, hugo...). Mais sincerement, je crois que je sèche..



Il faut être inscrit pour aider

Crée un compte gratuit pour aider

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte