Corpus Lamartine, V. Hugo, Apollinaire, Queneau

Publié le 25 avr. 2018 il y a 4A par Anonyme - Fin › 4 mai 2018 dans 4A
3

Sujet du devoir

Bonjour, j'aimerais avoir de l'aide au plus vite pour un corpus sur lequel je bloque depuis deux jours...

Question: Le thème commun à ces différents poèmes est celui de la fuite du temps. Quels points communs et quelles différences observez-vous dans le traitement de ce thèmes ?

Lamartine, extrait de "Le Lac"

" Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices !
Suspendez votre cours :
Laissez-nous savourer les rapides délices
Des plus beaux de nos jours !

" Assez de malheureux ici-bas vous implorent,
Coulez, coulez pour eux ;
Prenez avec leurs jours les soins qui les dévorent ;
Oubliez les heureux.

" Mais je demande en vain quelques moments encore,
Le temps m'échappe et fuit ;
Je dis à cette nuit : Sois plus lente ; et l'aurore
Va dissiper la nuit.

" Aimons donc, aimons donc ! de l'heure fugitive,
Hâtons-nous, jouissons !
L'homme n'a point de port, le temps n'a point de rive ;
Il coule, et nous passons ! "

Victor Hugo, "A une jeune fille"

Vous qui ne savez pas combien l'enfance est belle,
Enfant ! n'enviez point notre âge de douleurs,
Où le coeur tour à tour est esclave et rebelle,
Où le rire est souvent plus triste que vos pleurs.

Votre âge insouciant est si doux qu'on l'oublie !
Il passe, comme un souffle au vaste champ des airs,
Comme une voix joyeuse en fuyant affaiblie,
Comme un alcyon sur les mers.

Oh ! ne vous hâtez point de mûrir vos pensées !
Jouissez du matin, jouissez du printemps ;
Vos heures sont des fleurs l'une à l'autre enlacées ;
Ne les effeuillez pas plus vite que le temps.

Laissez venir les ans ! Le destin vous dévoue,
Comme nous, aux regrets, à la fausse amitié,
A ces maux sans espoir que l'orgueil désavoue,
A ces plaisirs qui font pitié.

Riez pourtant ! du sort ignorez la puissance
Riez ! n'attristez pas votre front gracieux,
Votre oeil d'azur, miroir de paix et d'innocence,
Qui révèle votre âme et réfléchit les cieux !

Apollinaire "Le Pont Mirabeau"

Sous le pont Mirabeau coule la Seine
            Et nos amours
       Faut-il qu'il m'en souvienne
La joie venait toujours après la peine
 
     Vienne la nuit sonne l'heure
     Les jours s'en vont je demeure
 
Les mains dans les mains restons face à face
            Tandis que sous
       Le pont de nos bras passe
Des éternels regards l'onde si lasse
 
     Vienne la nuit sonne l'heure
     Les jours s'en vont je demeure
 
L'amour s'en va comme cette eau courante
            L'amour s'en va
       Comme la vie est lente
Et comme l'Espérance est violente
 
     Vienne la nuit sonne l'heure
     Les jours s'en vont je demeure
 
Passent les jours et passent les semaines
            Ni temps passé 
       Ni les amours reviennent
Sous le pont Mirabeau coule la Seine
 
     Vienne la nuit sonne l'heure
     Les jours s'en vont je demeure

 Queneau "Si tu t'imagines"

Si tu t'imagines
si tu t'imagines
fillette fillette
si tu t'imagines
xa va xa va xa
va durer toujours
la saison des za
la saison des za
saison des amours
ce que tu te goures
fillette fillette
ce que tu te goures

Si tu crois petite
si tu crois ah ah
que ton teint de rose
ta taille de guêpe
tes mignons biceps
tes ongles d'émail
ta cuisse de nymphe
et ton pied léger
si tu crois petite
xa va xa va xa va
va durer toujours
ce que tu te goures
fillette fillette
ce que tu te goures

les beaux jours s'en vont
les beaux jours de fête
soleils et planètes
tournent tous en rond
mais toi ma petite
tu marches tout droit
vers sque tu vois pas
très sournois s'approchent
la ride véloce
la pesante graisse
le menton triplé
le muscle avachi
allons cueille cueille
les roses les roses
roses de la vie
et que leurs pétales
soient la mer étale
de tous les bonheurs
allons cueille cueille
si tu le fais pas
ce que tu te goures
fillette fillette
ce que tu te goures

C'est assez urgent.. Je vous vénère si vous pouvez m'aider même un petit peu 

Où j'en suis dans mon devoir

Je n'ai pas d'avancement dans mes recherches c'est pour cela qu'il me faudrait de l'aide au plus vite

Je ne cherche pas à ce que l'on me fasse le travail mais je cherche plutôt des idées..

MERCI D'AVANCE A TOUS CEUX QUI M'AIDERONS




4 commentaires pour ce devoir


Anonyme
Anonyme
Posté le 25 avr. 2018

PS: Ma prof insiste vraiment sur le fait que dans le poème de Lamartine c'est Elvire qui parle. Lamartine eut une liaison amoureuse sur les rives du lac de Bourget avec elle qui était atteinte d'un mal incurable. Il évoque au début du poème les lieux, qu'ils ont parcourus ensemble et qu'il revoit, seul. 

Voilà je ne sais pas si c'est vraiment important mais je le précise on sait jamais 

Anonyme
Posté le 26 avr. 2018

 Effectivement tu peux signaler à qui sont destinés ces poèmes.

Attention Lamartine s'adresse au temps qu'il personnifie. son amante est son inspiration pour ce poeme puisqu'ilrevient seul en ces lieux qu'ils ont connus tous les deux 

 

 

 

 

3
willffy
willffy
Posté le 25 avr. 2018

Lamartine, extrait de "Le Lac"

Le lieu qui se souvient des amours passées

Lyrisme

 

Victor Hugo, "A une jeune fille"

Regrets de n'avoir pas su profiter de sa jeunesse, incitation au Carpe diem

Lyrisme et romantisme

 

Apollinaire "Le Pont Mirabeau"

 lieu évocateur de l'amour.
 la plongée dans le passé, rappel de sa liaison avec Marie Laurencin et de sa rupture  .

 

Queneau "Si tu t'imagines"

Façon Ronsard ,mais insiste sur le physique,  vocabulaire plus "contemporain" avec rappel plus ronsardien:"allons cueille cueille
les roses les roses
roses de la vie"

Anonyme
Anonyme
Posté le 26 avr. 2018

Merci ça m'a bien aidée ! 


Ils ont besoin d'aide !

Il faut être inscrit pour aider

Crée un compte gratuit pour aider

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte