devoir de géographie

Publié le 22 nov. 2020 il y a 4 mois par dopml12 - Fin › 25 nov. 2020 dans 4 mois
10

Sujet du devoir

bjr qui peux m'aider en geo pour sa je n'y arrive pas

 

( vous ne parlerez pas du réchauffement climatique )

 « Les conditions climatiques sont difficiles. En Russie, La plupart des sites de forage [du gaz] se trouvent à 200 km au nord de Novy-Ourengoï. Située au-delà du cercle polaire, cette région offre des conditions extrêmes : usines et écoles sont fermées lorsque la température descend en dessous de – 42° C°. 

 En Arctique russe, les ressources de gaz offshore inventoriées se montent à 17 000 - 20 000 milliards de m3, auxquelles s’ajoutent les 10 000 milliards de la presqu’île de Yamal, soit l’équivalent de 50 ans de la production russe actuelle. […] Leur exploitation est maintenant à l’ordre du jour, sachant que le débit des gisements de Sibérie occidentale qui assurent l’essentiel de la production actuelle va commencer à décliner. Les ressources arctiques constituent le seul relais connu à ce jour, mais leur mise en valeur représente un défi inédit. Gazprom n’a pas de savoir-faire dans le domaine de l’exploitation offshore et aucune expérience à une telle échelle et à une latitude aussi nordique n’a jamais été tentée de par le monde. L’investissement nécessaire à la mise en valeur des ressources de la seule presqu’île de Yamal, sur la terre ferme, est évalué à plus 70 milliards de dollars. Le gisement le plus important [du gaz russe], Khariaga, est exploité par Total, mais l’extraction y est ralentie en raison de la saturation des oléoducs terrestres. Pour contourner cet obstacle, un port pétrolier a été construit à Varandeï, mais il n’est accessible qu’à des tankers de 20 000 tonnes, et les glaces interdisent la circulation plus de six mois dans l’année. 

            Par ailleurs, le réchauffement climatique […] induirait aussi la multiplication des icebergs – qui constituent un danger pour les installations – et une remontée du niveau de la mer, submergeant alors des champs de production terrestres [...] de plus, la fonte du pergélisol* pourrait entraîner des déformations des sols, lesquelles fragiliseraient les installations humaines (bâtiments, tubes). 

           Enfin, le risque de catastrophe écologique plane toujours sur la région. […] Dans l’Arctique, il n’y a pas de technologie prouvée pour répondre à une marée noire, alors que les bateaux sont soumis à des risques nombreux (voir photo ci-dessous). » 

 

 

Eléments du document montrant les difficultés naturelles de l’Arctique pour les hommes ?

 

Explications à ajouter pour mieux comprendre en quoi les éléments cités dans la 1ère colonne sont des difficultés pour les hommes




0 commentaire pour ce devoir



Ils ont besoin d'aide !

Il faut être inscrit pour aider

Crée un compte gratuit pour aider

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte