Pour Marnathon : son devoir

Publié le 3 déc. 2017 il y a 2 mois par Littlebear7334 - Fin › 6 déc. 2017 dans 2 mois
1

Sujet du devoir

J'ai un paragraphe argumentée à faire en répondant a la problématique "en quoi julie represente-elle un magnifique tableau?" :

 

voici le texte : https://fr-static.z-dn.net/files/d97/1669c35969f0c747d995e2ed80b97e48.jpg

 

peux tu me donner des idées pour que je developpe car j'y arrive pas

j'ai commencé par dire des trucs mais qui ne repond pas a la problematique en faite : elle représente un magnifique tableau par son portrait. dans les premieres lignes, on fait son portrait physique, on parle de ses cheveux, que ses cheveux formés une "haute couronne", là on en déduis qu'elle est considérée comme une femme importante par le mot"couronne". dans la ligne 5, on nous montre qu'elle a une petite taille puisque ses vêtements caché sa taille

 

Je ne reponds pas a la problematique en faite mes phrases sont hors sujet pourrais tu me donner des idées stp pour que je développe




16 commentaires pour ce devoir


Il faut être inscrit pour accéder aux réponsesInscription gratuiteOUJ'ai déjà un compte
Gamy
Gamy
Posté le 3 déc. 2017

Tu y es arrivé, je n'ai pas pu, on me disait qu'il n'y avait pas assez de caractères  et ce n'est pas la 1° fois.
Merci

Gamy
Gamy
Posté le 3 déc. 2017

- l'harmonie physique

- son élégance discrète

- gracieuse sans ostentation

- Enfantine, mais femme

- l'âge le la plénitude

- une femme romantique

 Tu dois considérer que ce texte est un tableau vivant ,donc de l'art pictural.

Jappnthaki
Jappnthaki
Posté le 3 déc. 2017

J'avais essayé de crée un autre compte et d'essayer mais ca ne marche toujours pas avec celui la et l'autre (c'est moi manarthon) veuillez m'excuser mais j'arrivais a poster 

Merci beaucoup c'est gentil d'avoir poster

gamy j'avais vu tes idées :

- l'harmonie physique

- son élégance discrète

- gracieuse sans ostentation

- Enfantine, mais femme

- l'âge le la plénitude

- une femme romantique

J'ai fais pour les deux premières mais après je bloque pour "gracieuse sans ostentation", si j'ai bien compris c'est une femme agréable mais qui ne se la montre pas par elle même j'ai pas trouvé de citation

Gamy
Gamy
Posté le 3 déc. 2017

J'ai fais pour les deux premières mais après je bloque pour "gracieuse sans ostentation",

 

Les 6 premières lignes du texte. et 10-11 -12

Jappnthaki
Jappnthaki
Posté le 3 déc. 2017

Regarde mon début : Le texte commence par "Chez Madame d'Aiglemont", il vise à attirer l’attention sur le personnage principal et à le faire paraître plus familier au lecteur, comme si celui-ci le connaissait bien. La description de Julie est subjective, car elle se fait à travers le regard de Charles  et on comprend que Charles de Vandenesse est tombé amoureuse d'elle comme nous le montre le champ lexical du coup de foudre amoureux ligne 4 «  ne surprenait -on jamais en elle..» « l’âme est le lien de tous les détails, et leur imprime une délicieuse unité » ligne 14. Ce texte nous décrit également que Julie est une femme soignée par "les soins minutieux qu'elle prenait de sa main et de son pied" et c'est une femme imprudente comme le montre la ligne 12 "par une gracieuse nonchalence".  On peut également en déduire que c'est une femme qui est agréable mais qui ne se la montre pas

Gamy
Gamy
Posté le 3 déc. 2017

Le texte commence par "Chez Madame d'Aiglemont", il vise à attirer l’attention sur le personnage principal  et ainsi le placer au centre du tableau 

 

et à le faire paraître plus familier au lecteur, comme si celui-ci le connaissait bien. La description de Julie est subjective, car elle se fait à travers le regard de Charles , l'équivalent du peintre  qui n'est jamais objectif 

et on comprend que Charles de Vandenesse est tombé amoureuse d'elle comme nous le montre le champ lexical du coup de foudre amoureux ligne 4 «  ne surprenait -on jamais en elle..» « l’âme est le lien de tous les détails,tout tableau a une âme rendue par l'artiste, on sort de la réalité

 

  et leur imprime une délicieuse unité » ligne 14. Ce texte nous décrit également que Julie est une femme soignée par "les soins minutieux qu'elle prenait de sa main et de son pied" , pour poser pour la postérité, chaque détail est important

 

et c'est une femme imprudente (??) comme le montre la ligne 12 "par une gracieuse nonchalance".  Un sujet qui pose ne doit pas être tendu, mais décontracté

 

Il y a aussi les plis de la robe , comme s'ils avaient été soigneusement préparés par l'artiste.

Et le fauteuil pour l'environnement , en arrière plan le mari .

 ça y est, tu entres bien dans le sujet, mais  n'oublie pas les réferences à l'art pictural

Jappnthaki
Jappnthaki
Posté le 3 déc. 2017

Je rajoute également que :

"La mise était en harmonie avec la pensée qui dominait sa personne", on en déduir à partir de cette phrase  que Mme d'Aiglemont était une femme parfaite dans son caractère et belle.

Julie a du charme mais elle ne cherche pas à se faire remarquer comme nous le montre dans la ligne 3 "elle semblait avoir dit adieu pour toujours aux recherches de la toilette" et ligne 5 "son corsage, il ne cachait pas entièrement l'élégance de sa taille", s robe la cachait, elle ne pouvait pas se faire remarquer.

C'est une femme qui est simple par "ses gestes" qui "paraissaient invonlontaires, ou dus à d'enfantines habitudes"

j'ai pas compris pour l'âge de la plénitude

Julie est une femme romantique, c'est une femme "qui n'a point connus les plaisirs de l'amour, mais qui les a rêvés". Charles admirait Julie qui est considérée comme un "Magnifique tableau". Julie a une conduite irréprochable et pourtant Charles en déduit qu’elle ne peut pas être amoureuse de son mari, d’où le fait que sa vertu ait encore plus de prix.

voilà j'ai fini, avec le début que j'avais posté peux tu corriger mes erreurs et dire si c'est complet. C'est pour demain.

Gamy
Gamy
Posté le 3 déc. 2017

j'ai pas compris pour l'âge de la plénitude

 

Une femme est dans la plénitude de sa vie vers 30 ans.

Tu ne fais pas assez référence à un tableau.

Jappnthaki
Jappnthaki
Posté le 4 déc. 2017

Le reste est bon?

Marnathon
Marnathon
Posté le 4 déc. 2017

Le texte commence par "Chez Madame d'Aiglemont", il vise à attirer l’attention sur le personnage principal  et ainsi le placer au centre du tableau et à le faire paraître plus familier au lecteur, comme si celui-ci le connaissait bien. "La mise était en harmonie avec la pensée qui dominait sa personne", on en déduir à partir de cette phrase  que Mme d'Aiglemont était une femme parfaite dans son caractère et belle. Julie a du charme mais elle ne cherche pas à se faire remarquer comme nous le montre dans la ligne 3 "elle semblait avoir dit adieu pour toujours aux recherches de la toilette" et ligne 5 "son corsage, il ne cachait pas entièrement l'élégance de sa taille", s robe la cachait, elle ne pouvait pas se faire remarquer. La description de Julie est subjective, car elle se fait à travers le regard de Charles , l'équivalent du peintre  qui n'est jamais objectif et on comprend que Charles de Vandenesse est tombé amoureuse d'elle comme nous le montre le champ lexical du coup de foudre amoureux ligne 4 «  ne surprenait -on jamais en elle..» « l’âme est le lien de tous les détails,tout tableau a une âme rendue par l'artiste, on sort de la réalité et leur imprime une délicieuse unité » ligne 14. Ce texte nous décrit également que Julie est une femme soignée par "les soins minutieux qu'elle prenait de sa main et de son pied" , pour poser pour la postérité, chaque détail est important et c'est une femme inconsciente comme le montre la ligne 12 "par une gracieuse nonchalance". C'est une femme qui est simple par "ses gestes" qui "paraissaient invonlontaires, ou dus à d'enfantines habitudes". Julie est une femme romantique, c'est une femme "qui n'a point connus les plaisirs de l'amour, mais qui les a rêvés". Charles admirait Julie qui est considérée comme un "Magnifique tableau". Julie a une conduite irréprochable et pourtant Charles en déduit qu’elle ne peut pas être amoureuse de son mari, d’où le fait que sa vertu ait encore plus de prix.

 

peux-tu corriger stp mes erreurs, pour que je recopie au propre merci à toi gamy!

Gamy
Gamy
Posté le 4 déc. 2017

Le sujet:

"en quoi julie represente-elle un magnifique tableau?" :

 

dans ton dernier message , tu ne fais allusion à un tableau qu'au début.

Tiens  compte de ce que je t'ai dit, tu dois reprendre tout , comme si tu voyais un tableau. On ne te demande pas de faire l'éloge de cette femme, mais de mettre tout dans la perspective d'une œuvre picturale

 

Le texte commence par "Chez Madame d'Aiglemont", il vise à attirer l’attention sur le personnage principal  et ainsi le placer au centre du tableau 

 

et à le faire paraître plus familier au lecteur, comme si celui-ci le connaissait bien. La description de Julie est subjective, car elle se fait à travers le regard de Charles , l'équivalent du peintre  qui n'est jamais objectif 

et on comprend que Charles de Vandenesse est tombé amoureuse d'elle comme nous le montre le champ lexical du coup de foudre amoureux ligne 4 «  ne surprenait -on jamais en elle..» « l’âme est le lien de tous les détails,tout tableau a une âme rendue par l'artiste, on sort de la réalité

 

  et leur imprime une délicieuse unité » ligne 14. Ce texte nous décrit également que Julie est une femme soignée par "les soins minutieux qu'elle prenait de sa main et de son pied" , pour poser pour la postérité, chaque détail est important

 

et c'est une femme imprudente (??) comme le montre la ligne 12 "par une gracieuse nonchalance".  Un sujet qui pose ne doit pas être tendu, mais décontracté

 

Il y a aussi les plis de la robe , comme s'ils avaient été soigneusement préparés par l'artiste.

Et le fauteuil pour l'environnement , en arrière plan le mari .

 

Marnathon
Marnathon
Posté le 4 déc. 2017

"À un certain âge seulement, certaines femmes choisies savent seules donner un language à leur attitude. Est ce que le chagrin, est ce que le bonheur qui prête à la femme de trentes ans, à la femme heureuse ou malheureuse, le secret de cette contenance éloquente''

L'auteur oppose le comportement de deux femmes. Celle qui est plus âgée a tendance à se raconter, à se livrer car elle a de l'expérience alors que la femme de trente ans, qu'elle soit heureuse ou non, n' a pas encore assez de recul dans la vie et préfère garder ses secrets. On peut en déduire donc qu'elle y représente un magnifique tableau.

 

(j'ai trouvé pour une partie), je suis en train de faire les autres, peux-tu corriger celle là si c'est faux stp

 

Gamy
Gamy
Posté le 4 déc. 2017

Le texte commence par "Chez Madame d'Aiglemont", il vise à attirer l’attention du lecteur, et à nous mettre à la place de Charles , comme s'il était le spectateur,   le personnage principal est ainsi  au centre du tableau, le regard de Charles devient le nôtre......

 

etc....

Marnathon
Marnathon
Posté le 4 déc. 2017

est ce que je peux rajouter ça?

"À un certain âge seulement, certaines femmes choisies savent seules donner un language à leur attitude. Est ce que le chagrin, est ce que le bonheur qui prête à la femme de trentes ans, à la femme heureuse ou malheureuse, le secret de cette contenance éloquente''

L'auteur oppose le comportement de deux femmes. Celle qui est plus âgée a tendance à se raconter, à se livrer car elle a de l'expérience alors que la femme de trente ans, qu'elle soit heureuse ou non, n' a pas encore assez de recul dans la vie et préfère garder ses secrets. On peut en déduire donc qu'elle y représente un magnifique tableau.

Yenni06
Yenni06
Posté le 4 déc. 2017

une femme jeune et belle

Anonyme

réfléchi tu trouveras


Il faut être inscrit pour aider

Crée un compte gratuit pour aider

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte