Repérez les passages en discours direct et indirect libre

Publié le 6 janv. 2010 il y a 12A par Anonyme - Fin › 10 janv. 2010 dans 12A
5

Sujet du devoir

(Madame Lefèvre et rose, sa servante)habitaient une petite maison à volets verts, le long le long d’une route, en Normandie, au centre du pays de Caux.
Comme elles possédaient, devant l’habitation, un étroit jardin, elles cultivaient quelques légumes.
Or, une nuit, on lui vola une douzaine d’oignons.
Dès que Rose s’aperçut du larcin, elle courut prévenir Madame, qui descendit en jupe de laine.
Ce fut une désolation et une terreur. On avait volé, volé Mme Lefèvre ! Donc, on volait dans le pays, puis on pouvait revenir.
Et les deux femmes effarées contemplaient les traces de pas, bavardaient, supposaient des choses : « Tenez, ils ont passé par là. Ils ont mis leurs pieds sur le mur ; ils ont sauté dans la plate-bande » .
Et elles s’épouvantaient pour l’avenir. Comment dormir tranquilles maintenant !
Le bruit du vol se répandit. Les voisins arrivèrent, constatèrent, discutèrent à leur tour ; et les deux femmes expliquaient à chaque nouveau venu leurs observations et leurs idées.
Un fermier d’à côté leur offrit ce conseil : « Vous devriez avoir un chien » .
C’était vrai, cela ; elles devraient avoir un chien, quand ce ne serait que pour donner l’éveil. Pas un gros chien, Seigneur ! Que feraient-elles d’un gros chien ! Il les ruinerait en nourriture. Mais un petit chien (en Normandie, on prononce quin), un petit freluquet de quin qui jappe.
Dès que tout le monde fut parti, Mme Lefèvre discuta longtemps cette idée de chien.

Où j'en suis dans mon devoir

« Vous devriez avoir un chien » .
DIRECT
« Tenez, ils ont passé par là. Ils ont mis leurs pieds sur le mur ; ils ont sauté dans la plate-bande » .
DIRECT



7 commentaires pour ce devoir


Anonyme
Posté le 6 janv. 2010
On avait volé, volé Mme Lefèvre ! Donc, on volait dans le pays, puis on pouvait revenir

à mon avis, cela c'est du discours indirect.
Anonyme
Posté le 6 janv. 2010
Ok, Merci. :D
Anonyme
Posté le 6 janv. 2010
elles devraient avoir un chien, quand ce ne serait que pour donner l’éveil. Pas un gros chien, Seigneur ! Que feraient-elles d’un gros chien ! Il les ruinerait en nourriture. Mais un petit chien (en Normandie, on prononce quin), un petit freluquet de quin qui jappe.
Sa aussi c'est du discours indirect libre, Non?
Anonyme
Posté le 6 janv. 2010
C'est tout simple !! Le discours direct à la particularité d'être entre guillemets, tu prend tout les passages entre guillemets ils sont au discours direct, le reste c'est du discours indirect .
Anonyme
Posté le 6 janv. 2010
Le reste c'est de la narration. Et il y a du discourt direct ( sa je sais ) et du discours indirect libre.
Anonyme
Posté le 6 janv. 2010
Dans le discours indirect il y a une proposition subordonée obligatoirement !!! C`est à dire que, qui, ....
Anonyme
Posté le 6 janv. 2010
Tous ça c'est de l'indirect libre ? :s

Dès que Rose s’aperçut du larcin, elle courut prévenir Madame, qui descendit en jupe de laine.
Ce fut une désolation et une terreur. On avait volé, volé Mme Lefèvre ! Donc, on volait dans le pays, puis on pouvait revenir.

Et elles s’épouvantaient pour l’avenir. Comment dormir tranquilles maintenant !

les deux femmes expliquaient à chaque nouveau venu leurs observations et leurs idées.

C’était vrai, cela ; elles devraient avoir un chien, quand ce ne serait que pour donner l’éveil. Pas un gros chien, Seigneur ! Que feraient-elles d’un gros chien ! Il les ruinerait en nourriture. Mais un petit chien (en Normandie, on prononce quin), un petit freluquet de quin qui jappe.

Ils ont besoin d'aide !

Il faut être inscrit pour aider

Crée un compte gratuit pour aider

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte