devoir 8 français cned

Publié le 23 mai 2019 il y a 3 mois par alexandre.tejero - Fin › 26 mai 2019 dans 3 mois
3

Sujet du devoir

1 « Ma pauvre sœur, Paris est un étrange gouffre : on y trouve à dîner pour dix-huit sous, et le plus simple dîner d’un restauratélégant coûte cinquante francs ; il y a des gilets et des pantalons à quatre francs et quarante sous, les tailleurs à la mode ne vous les font pas à moins de cent francs. On donne un sou pour passer les ruisseaux des rues

quand il pleut. Enfin la moindre course en voiture vaut trente-deux sous. Après avoirhabité le beau quartier, je suis aujourd’hui hôtel de Cluny, rue de Cluny, dans l’une des plus pauvres et des plus sombres petites rues de Paris, serrée entre trois églises et les vieux bâtiments de la Sorbonne2. J’occupe une chambre garnieau quatrième étage de cet hôtel, et, quoique bien sale et dénuée, je la paye encore quinze francs par

10 mois. Je déjeune d’un petit pain de deux sous et d’un sou de lait, mais je dîne très bien pour vingt-deux sous au restaurat d’un nommé Flicoteaux, lequel est situé sur la place même de la Sorbonne. Jusqu’à l’hiver ma dépense n’excédera pas soixante francs par mois, tout compris, du moins je l’espère. Ainsi mes deux cent quarante francs suffiront aux quatre premiers mois. D’ici là, j’aurai sans doute vendu L’Archer de

15 Charles IX et les Marguerites4. N’ayez donc aucune inquiétude à mon sujet. Si le présent est froid, nu, mesquin, l’avenir est bleu, riche et splendide. La plupart des grands hommes ont éprouvé les vicissitudesqui m’affectent sans m’accabler. [...]

Ce pays est celui des écrivains, des penseurs, des poètes. Là seulement se cultive la

gloire, et je connais les belles récoltes qu’elle produit aujourd’hui. Là seulement les 20 écrivains peuvent trouver, dans les musées et dans les collections, les vivantes œu- vres des génies du temps passé qui réchauffent les imaginations et les stimulent. Làseulement d’immenses bibliothèques sans cesse ouvertes offrent à l’esprit des renseignements et une pâture6. Enfin, à Paris, il y a dans l’air et dans les moindres détails un esprit qui se respire et s’empreintdans les créations littéraires. On apprend 25 plus de choses en conversant au café, au théâtre pendant une demi-heure qu’en province en dix ans. Ici, vraiment, tout est spectacle, comparaison et instruction. Un excessif bon marché, une chertéexcessive, voilà Paris, où toute abeille rencontre son alvéole9, où toute âme s’assimile ce qui lui est propre. Si donc je souffre en ce moment, je ne me repens de rien10. Au contraire, un bel avenir se déploie et réjouit30 mon cœur un moment endolori. Adieu, ma chère sœur, ne t’attends pas à recevoir régulièrement mes lettres : une des particularités de Paris est qu’on ne sait réellement pas comment le temps passe. La vie y est d’une effrayante rapidité. J’embrasse ma

mère, David et toi plus tendrement que jamais. »
Honoré de Balzac, 
Illusions perdues (1843)

page1image3692896

© Cned — Devoirs, Français 41 — 45

Page 2/5 — Devoir 8

Devoir 8 – suite

NOTES :
1. 
restaurat déformation argotique du mot « restaurant ».
2. la Sorbonne : université fondée en 1258.
3. garnie : meublée.
4. L’Archer de Charles IX et les Marguerites deux œuvres que Lucien a écrites et qu’il compte faire publier.5. vicissitudes : événements heureux et malheureux qui se succèdent dans une vie.
6. pâture : nourriture des animaux (ici au sens figuré).
7. s’empreint : s’imprime, se marque.
8. cherté : coût élevé.
9. alvéole : cellule de cire que fait l’abeille.
10. je ne me repens de rien : je ne regrette rien.

A - Une vie d’étudiant (6 points)

Les questions suivantes portent sur le premier paragraphe de l’extrait.

  1. 1-  Par quelle expression péjorative est désignée la rue où habite désormais Lucien ? Où

    demeurait-il auparavant ? (2 points)

  2. 2-  La chambre louée par Lucien est-elle agréable ? Recopie entre guillemets deux adjectifs

    qualificatifs pour justifier ta réponse. (2 points)

  3. 3-  Pourquoi le jeune homme donne-t-il avec autant de précisions le prix des choses et de ses

    dépenses quotidiennes ? (1 point)

  4. 4-  Lucien est-il confiant pour l’avenir ? Recopie entre guillemets une proposition qui le

    montre. (1 point)

B - Réussir par la littérature (4 points)

  1. 1-  Sur quoi Lucien compte-t-il pour gagner de l’argent ? (1 point)

  2. 2-  Recopie entre guillemets au début du second paragraphe deux noms se rapportant au

page2image5801072page2image5801488page2image5801696page2image5800864

travail intellectuel.
3- Quels sont les deux lieux qu’offre la capitale aux écrivains et aux penseurs pour stimuler

(1 point )et nourrir leur culture ? (2 points)

page2image5801904

C - Les particularités de Paris (5 points)

  1. 1-  Par quel mot Paris est-il désigné dès le début de l’extrait ? Comment appelle-t-on cette figure de style ? (1 point)

  2. 2-  Pourquoi Lucien choisit-il ce mot pour désigner la capitale ? (1 point)

  3. 3-  Quels sont les deux exemples choisis par le jeune homme pour montrer à quel point les

    prix peuvent varier pour des produits semblables ? Réponds avec tes propres mots.

    (1 point)

page2image5801280

46 — © Cned, Français 41

Devoir 8 – suite

4- Dans la suite du texte, quelle expression (constituée de deux groupes de mots) résume cet écart important entre les prix ? (0,5 point)

5- Recopie entre guillemets une phrase qui montre, pour le jeune romancier, la supériorité

Devoir 8 — Page 3/5

page3image1680816

de Paris sur la province.

  1. 6-  Quelle métaphore animalière est employée à la fin de cet extrait pour préciser l’organisation de la société à Paris ?

  2. 7-  Que signifie cette métaphore ?

II. ÉTUDE DE LA LANGUE (5 points)

(0,5 point)

(0,5 point) (0,5 point)

page3image1672704
  1. 1-  «vaut»(l.5),«peuvent»(l.20)
    a) Recopie ces formes verbales et sépare leur terminaison du radical par un trait vertical.

    (1 point)b) Mets chacun de ces verbes à l’infinitif. (1 point)

    c) Conjugue maintenant ces verbes à la 1ère personne du pluriel du présent de l’indicatif.

    (0,5 point)d) Quelle remarque peux-tu faire sur le radical des formes obtenues ? (0,5 point)

  2. 2-  Recopie dans le premier paragraphe une proposition subordonnée conjonctive qui est complément circonstanciel de temps. Encadre la conjonction de subordination qui l’introduit. (1 point)

  3. 3-  « On apprend plus de choses en conversant au café, au théâtre pendant une demi-heure qu’en province en dix ans. » (l. 24-26)

    Récris cette phrase, sans changer son sens. Tu transformeras l’expression soulignée en proposition subordonnée conjonctive qui sera un complément circonstanciel de temps introduite par « quand ». (1 point)

page3image1674992page3image1681024page3image1681440

© Cned — Devoirs, Français 41 — 47

Page 4/5 — Devoir 8

Devoir 8 – suite

III. EXPRESSION ÉCRITE (20 points)

Pour conclure ce devoir, tu vas effectuer un travail d’expression écrite.

Voici le sujet :

Raconte une journée de la vie studieuse que mène Lucien : il étudie dans les bibliothèques, se promène dans Paris en réfléchissant à sa nouvelle vie. Un soir, il rencontre, chez Flicoteaux (le restaurateur), un jeune journaliste auquel il expose rapidement ses ambitions littéraires et demandera quelques conseils.

Écris un texte de trente à quarante lignes. Cherche tes idées au brouillon en mobilisant tes connaissances du héros et de sa situation.

Voici les consignes à respecter :

  1. 1-  Raconte une journée de la vie studieuse de Lucien : ses heures d’étude à la bibliothèque,

    sa promenade dans Paris, et sa rencontre, chez Flicoteaux, avec un jeune journaliste.

  2. 2-  Rapporte les impressions et les sentiments de Lucien sur sa nouvelle vie à Paris.

  3. 3-  Retranscris directement et indirectement les paroles des deux personnages.

  4. 4-  Emploie une métaphore pour désigner Paris.

  5. 5-  Construis deux propositions subordonnées conjonctives qui seront complément circonstanciel de temps que tu souligneras.

  6. 6-  Fais attention à la correction de la langue ainsi qu’à l’orthographe. Conjugue les verbes du récit à l’imparfait et au passé simple. Vérifie que tous tes verbes et les groupes nominaux sont bien accordés. Le texte, bien ponctué, organisé en paragraphes, comporte trente à quarante lignes.

page4image5810224page4image5810016page4image5810640

48 — © Cned, Français 41

Devoir 8 — Page 5/5

Devoir 8 – suite

Rédige ton texte au brouillon. Avant de recopier ta rédaction au propre, relis ton brouillon et vérifie que tu as bien respecté les consignes. Découpe ensuite ce tableau et colle-le sur ta copie pour que ton professeur puisse détailler ta note.

"_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

page5image3709744

Récapitulatif des consignes

Fait

À faire

Barème

1-Raconte une journée de la vie studieuse de Lucien : ses heures de travail à la bibliothèque, sa promenade dans Paris, et sa rencontre, chez Flicoteaux, avec un jeune journaliste.

  

/ 5 points

2-Rapporte les impressions et les sentiments de Lucien sur sa nouvelle vie à Paris.

  

/ 3 points

3-Retranscris directement et indirectement les paroles des deux personnages (Lucien et le jeune journaliste).

  

/ 4 points

4-Emploie une métaphore pour désigner Paris.

  

/ 1 point

5-Construis deux propositions subordonnées conjonctives qui seront complément circonstanciel de temps et que tu souligneras.

  

/ 2 points

6-Fais attention à la correction de la langue ainsi qu’à l’orthographe. Les verbes du récit sont conjugués à l’imparfait et au passé simple. Vérifie que tous tes verbes et les groupes nominaux sont bien accordés. Le texte, bien ponctué, organisé en paragraphes, comporte trente à quarante lignes.

  

/ 5 points

"_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

page5image3719936

© Cned — Devoirs, Français 41 — 49

Où j'en suis dans mon devoir

je ne comprends rien quelqu'un pourrai faire mon devoir à ma place svp




1 commentaire pour ce devoir


gamy1
gamy1
Posté le 23 mai 2019

je ne comprends rien quelqu'un pourrai faire mon devoir à ma place svp

 

Non, il n'en est pas question!

Tu imagines le temps qu'il faudra qu'on y passe? Et toi pendant ce temps-là?

C'est un forum d'aide , pas de travail tout fait.

 

Cible tes questions , on pourra t'aider.


Il faut être inscrit pour aider

Crée un compte gratuit pour aider

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte