Traduction et resumé d'un texte en anglais

Publié le 25 déc. 2011 il y a 11A par Anonyme - Fin › 1 janv. 2012 dans 11A
5

Sujet du devoir

Faites un court commentaire de ce texte.
Pour cela, vous ferez :
- un résumé concis de l’intervention du personnage (narrateur/narratrice), en précisant notamment le contexte historique et la situation économique et sociale ;
- un bref commentaire sur le regard qu’il/qu’elle porte sur son époque et/ou sa vie.
Longueur : environ 120 mots (+ ou – 10%). Indiquez le nombre de mots à la suite de vos résumés.
Les réponses seront données en français.

TEXTE


1890-1913 Wales
If you’re looking for illustrious forebears, allow me to stake a claim. Oh, I wasn’t one of your poet laureates or music hall artists, but in my own way I achieved a certain measure of success. Certainly I was acclaimed by the lads of Llanerch. I improved their lives, you see, or at least their life expectancy. It wasn’t something I set out to do, but in 1890 I was working for The Darlington Northern Echo when 176 miners lost their lives in an explosion at Llanerch Colliery in South Wales. It wasn’t our part of the country, but I asked my boss if I could go to investigate – the accident was similar to one that occurred 10 years earlier at the Seaham Colliery near Durham – 164 died in that one.
I was just 16 at the time, the errand boy at the Echo, and I remember the shock it caused. The editor of the Echo then was William Stead, a great man and a great journalist who as later die on the Titanic. He left very soon after I joined the paper, but he was the one who inspired me to become a journalist.
In Wales I found a community spirit even stronger than in Durham. Miners who were proud of the work they did, resigned to the dangers it involved, supportive of each other in the hard times. The cause of the blasts was the safety lamp. An odd name, you might think, for a device that triggered explosions. But when it was invented – this was back in 1815 – it did improve safety. Until then the miners worked with only naked candles to see by – all it took was a pocket of gas for the whole shaft to explode.
The flame in the Davy lamp – Sir Humphrey Davy was the man who invented it – was surrounded by gauze, so the gas didn’t reach it so easily. Trouble was, the gauze would get rusty from all the damp in the mine, so if you used it too long, it wouldn’t exactly be safe any more. I spoke to the mine owner about it. Not a bad man in my opinion, but he was like all of the owners: more interested in his coal than in his men. Still, he said if I could improve the lamp, he’d be willing to pay me for it, so when I went back to Durham, that’s what I did. Not on my own, of course – I found a chemist who came up with a way of protecting the gauze from the damp. Made it last that little bit longer. You couldn’t getrid of the hazard of gas completely, but I reckon a few more blasts were avoided that way.
When I showed it to the lads at Llanerch, they made me an honorary member of their choir. I couldn’t sing to save my life, but they said I’d done my bit in saving theirs, and they made such a fuss of me that I stayed in Wales from that day on. Got a job with the South Wales Echo. Covered all the local events for the next 30 years. The Grand Slam years – I was there when Wales won their first in 1908. The place went wild. Rugby was a religion to them, you see. They’d come up from the mines and straight onto the playing field. But I suppose, with a bit of perspective, if I had to choose the event that had the most impact, it would be the Taff Vale strike.

Où j'en suis dans mon devoir

brouillon de traduction :

Si vous êtes à la recherche d'ancêtres illustres, permettez-moi de jalonner un claim. Oh, je n'étais pas un de vos poètes lauréats ou de la musique des artistes salle, mais à ma façon j'ai atteint un certain degré de réussite. Certes, j'ai été acclamé par les gars de la Llanerch. J'ai amélioré leur vie, voyez-vous, ou au moins leur espérance de vie. Ce n'était pas quelque chose que je mis à faire, mais en 1890 je travaillais pour L'Écho du Nord, lorsque Darlington 176 mineurs ont perdu la vie dans une explosion à Llanerch Colliery en Galles du Sud. Ce n'était pas notre partie du pays, mais j'ai demandé à mon patron si je pouvais aller à enquêter - l'accident était similaire à celui qui s'est produit 10 ans plus tôt à la mine de charbon près de Durham Seaham - 164 morts dans celui-là.
J'étais juste 16 ans à l'époque, le garçon de courses à l'Echo, et je me souviens du choc a causé. Le rédacteur de l'Echo était alors William Stead, un grand homme et un grand journaliste qui, comme plus tard, mourir sur le Titanic. Il a quitté très tôt après j'ai rejoint le papier, mais il était celui qui m'a inspiré pour devenir journaliste.
Au pays de Galles, j'ai trouvé un esprit de communauté encore plus forte que dans Durham. Les mineurs qui ont été fiers du travail qu'ils ont fait, résignée à des dangers qu'elle impliqués, solidaires les uns des autres dans les moments difficiles. La cause des explosions était la lampe de sûreté. Un drôle de nom, vous pourriez penser, pour un périphérique qui a déclenché des explosions. Mais quand il a été inventé - ce fut en 1815 - elle n'a d'améliorer la sécurité. Jusque là, les mineurs ont travaillé avec seulement les bougies pour voir nue par - il a suffi d'une poche de gaz pour l'arbre entier à exploser.
La flamme dans la lampe Davy - Sir Humphrey Davy était l'homme qui l'a inventé - a été entouré par une gaze, de sorte que le gaz n'a pas l'atteindre si facilement. Problème, c'est que la gaze obtiendrait rouillés de toute l'humidité dans la mine, donc si vous l'avez utilisé trop longtemps, il ne serait pas exactement être plus en sécurité. J'ai parlé à la propriétaire de la mine à ce sujet. Pas un mauvais homme, à mon avis, mais il était comme tous les propriétaires: plus intéressé par son charbon que dans ses hommes. Pourtant, il a dit que si je pouvais améliorer la lampe, il serait prêt à me payer pour ça, donc quand je suis retourné à Durham, c'est ce que j'ai fait. Pas sur le mien, bien sûr -, j'ai trouvé un chimiste qui a trouvé une façon de protéger la gaze de l'humidité. Fait-il durer ce petit plus. Vous ne pourriez pas getrid du danger de gaz complètement, mais je crois qu'un peu plus explosions ont été évités de cette façon.
Quand je l'ai montré à des gars au Llanerch, ils m'ont fait membre honoraire de leur chorale. Je ne pouvais pas chanter pour sauver ma vie, mais ils ont dit que j'avais fait ma part de leur épargne, et ils ont fait tout un plat de moi que je suis resté au pays de Galles à partir de ce jour. Ont obtenu un emploi avec l'Echo-Galles du Sud. Couvert tous les événements locaux pour les 30 prochaines années. L'année du Grand Chelem - J'étais là quand au Pays de Galles ont remporté leur première fois en 1908. L'endroit était en délire. Le rugby était une religion pour eux, tu vois. Ils étaient venus contre les mines et directement sur le terrain. Mais je suppose, avec un peu de perspective, si je devais choisir l'événement qui avait le plus d'impact, il serait à la grève Taff Vale.



1 commentaire pour ce devoir


Anonyme
Posté le 25 déc. 2011
Mais il ne faut pas faire une traduction du texte mais un commentaire avec les éléments qui sont donnés.

Ils ont besoin d'aide !

Il faut être inscrit pour aider

Crée un compte gratuit pour aider

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte