Les formes de précarité dans et hors de l'emploi

Publié le 19 mai 2013 il y a 9A par Anonyme - Fin › 28 mai 2013 dans 9A
5

Sujet du devoir

A partir de vos recherches personnelles et des textes qui accompagnent ce sujet vous produirez une réflexion de 5 à 10 pages.
Serge Paugam "les formes élémentaires de la pauvreté" alternatives économiques 5/2005 numéro 236 p 70
Igor Martinache "la précarité de l'emploi une construction plurielle" alternatives économiques 5/2010 numéro 291 p 79

Où j'en suis dans mon devoir

Introduction
-> "La vie, la santé, l'amour sont précaires, pourquoi le travail échapperait-il à cette loi?" Ainsi
s'interrogeait la présidente du Medef, Laurence Parisot.

Définition de précarité
La définition du père Joseph Wresinski dans son rapport au Conseil économique et social français.

Définition emploi

Problématique: Quelles sont les différentes formes de précarité que l'ont soit dans la vie active ou non?

Plan
I) La précarité dans l'emploi
A) Les emplois précaires
1) définition de emploi précaire
2) description des CDD, intérim + chiffres
B) ??
1) ?
2) ?
II) La précarité hors de l'emploi
A) Le chômage
1) Définition de chômage
2) Quelques chiffres
B) Les différentes approches
1) L'approches Keynésianisme
2) L'approche néolibéralisme

Conclusion

Bonjour,
Je voudrais bien un avis sur mon plan et savoir si celui ci est pertinent et j'ai un trou dans mon grand I et ne sais plus vers quoi me diriger...
Merci d'avance de votre aide...
Flora



1 commentaire pour ce devoir


Anonyme
Posté le 24 mai 2013
bonjour Flora,

Je n'ai pas lu les 2 textes qui accompagnent le sujet, mais voci quelques réflexions, tu en feras ce que tu veux..

A) emplois précaires : oui, CDD, intérims, jobs saisonniers, vacations sont précaires, puisqu'il n'y a pas d'engagement sur la durée..

B) contrat dit 'non précaire' : CDI ==> le contrat n'est pas précaire, mais si le salarié travaille dans une entreprise fragile, ou un secteur en fin d'activité, son emploi est aussi précaire qu'un CDD dans une enreprise florissante !
Les décisions politiques peuvent aussi précariser un emploi,
de même des décisions économiques à l'échelle europeénne ou mondiale..
Ainsi l'environnement (economiques, réglementaire, etc..) des structures où l'on travaille peut précariser l'emploi.

Enfin, un indépendant a un emploi à priori non précaire puisqu'il est seul à décider de son contrat, mais son emploi dépend de son marché, de son activité ==> il est précaire !

Pour moi, il y a de plus en plus de précarité dans l'emploi
(à part pour les fonctionnaires peut-être ? )

II) précarité hors de l'emploi :
tu as raison, la période de chômage correspond à une période sans emploi ==> quelles autres formes de pauvreté (autres registres de précarité) découlent alors ??

Il y a d'autres moments que le chomage, où on ne travaille pas :
long arrêt maladie, congé parental, ou retraite.
la retraite est un sujet d'actualité : nombreux sont les personnes en retraite qui sont en difficulté ==> quelles formes de précarité rencontrent-elles ?
au delà de la précarité de la santé ou de la vie, comme le dit Mme Parisot, il y en a une très pratique, c'est le logement.
Logement précaire et emploi précaire sont souvent associé..

J'espère t'avoir apporté des éléments de reflexion..
BON COURAGE !

Ils ont besoin d'aide !

Il faut être inscrit pour aider

Crée un compte gratuit pour aider

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte