Pour demain urgent oral

Publié le 30 mars 2015 il y a 4A par Anonyme - Fin › 2 avr. 2015 dans 4A
1

Sujet du devoir

Faire le commentaire de ces deux paragraphes :

Nous ne songeons pas, sans doute, à présenter ces quelques remarques comme une véritable définition. Elles suffisent, cependant, à montrer que la notion de la divinité, loin d'être ce qu'il y a de fondamental dans la vie religieuse, n'en est, en réalité, qu'un épisode secondaire. C'est le produit d'un processus spécial en vertu duquel un ou des caractères religieux se concentrent et se concrétisent sous la forme d'une individualité plus ou moins définie. Or il peut très bien arriver que cette concrétisation n'ait pas lieu. C'est le cas de toutes les pratiques qui constituent le culte totémique. Le totem, en effet, ce n'est pas tel ou tel membre de l'espèce animale ou végétale qui sert d'emblème au groupe ; c'est toute l'espèce indistinctement. Dans un clan qui a pour totem le loup, tous les loups sont également vénérés, ceux qui existent aujourd'hui, comme ceux qui existaient hier, comme ceux qui naîtront demain. Les mêmes honneurs leur sont rendus à tous indifféremment. Il n'y a donc là ni un dieu, ni des dieux, mais une vaste catégorie de choses sacrées. Pour qu'on pût prononcer le mot de dieu, il faudrait que le principe commun à tous ces êtres particuliers s'en fût séparé, et que, hypostasié sous une forme quelconque, il fût devenu lui-même le centre du culte. Il est vrai que certaines peuplades se sont élevées à l'idée d'un être fabuleux d'où seraient descendus, à la fois, et le clan et l'espèce adoptée comme totem. Mais cet ancêtre éponyme n'est l'objet d'aucuns rites spéciaux ; il ne joue pas de rôle actif et personnel dans la vie religieuse du groupe ; ce n'est pas lui qu'on invoque ; ce n'est pas lui dont on recherche ou dont on retrouve la présence. C'est simplement une manière pour les esprits de se figurer l'unité de l'espèce totémisée et les rapports de parenté que le clan est censé soutenir avec elle. Bien loin qu'une telle représentation soit à la base même du totémisme, elle n'a été évidemment forgée qu'après coup pour permettre aux hommes de s'expliquer un système de pratiques préexistantes.

On en pourrait dire autant des cultes agraires. Ils ont pour but d'assurer le renouvellement régulier de la végétation sous toutes ses formes, arbres fruitiers et autres, plantations de toute sorte. Or il s'en faut que les opérations diverses qui constituent ces cultes se soient toujours adressées à des dieux. Très souvent, c'est sur la végétation elle-même, sur le sol qui la porte et qui la nourrit, que s'exerce directement l'action religieuse, sans qu'aucun intermédiaire divin soit invoqué par le fidèle. Le principe d'où est censée dériver la vie de la forêt ou celle du champ ne réside ni dans tel bouquet de blé, ni dans tel arbre, ni dans telle personnalité idéale, distincte de tous les arbres et de tous les champs particuliers ; il est diffus dans toute l'étendue des champs et des bois [1]. Ce n'est pas un dieu, c'est simplement un caractère commun à toute une classe de choses, dont il ne s'est dégagé que progressivement pour devenir une entité divine.

Où j'en suis dans mon devoir

J'ai du mal en ce qui concerne le plan j'ai déjà fait mon intro voici mon plan :

Voici les notes que j'ai prises :

Premier paragraphe :
Le totem est un héritage, son culte résulte d'une transmission générationnelle.
Durkheim montre qu'ici que religion en veut pas dire Dieu(x). La notion de divinité n'est que seconde. Les divinités ne sont donc pas nécessaire.
Le totémisme montre qu'il arrive que des religions n'ont aucun rapport avec une entité surnaturelle. Dans cette religion on en vénère pas un être mais un ensemble de caractéristique, ce qui fait un loup et non le loup en lui même par exemple

Deuxieme paragraphe.
Ce paragraphe porte sur le naturalisme

 

Je me rend compte que je n'est vraiment pas de matière pour tenir 15 mins j'ai donc vraiment besoin de votre aide svp




3 commentaires pour ce devoir


Anonyme
Posté le 30 mars 2015

OK OK OK OK OK OK? OK OK OK

 

Anonyme
Posté le 31 mars 2015

????

Anonyme
Posté le 2 avr. 2015

Pendant ton oral,tu peux évoquer ce que tu sais du matérialisme et posé ce point de vue matérialiste sur le texte afin de combler ton analyse.


Ils ont besoin d'aide !

Il faut être inscrit pour aider

Crée un compte gratuit pour aider

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte