Analyse de deux documents en géographie

Publié le 14 oct. 2019 il y a 1M par KeepYourEyesPeeled - Fin › 17 oct. 2019 dans 27 jours
5

Sujet du devoir

A partir de vos connaissances et des éléments tirés des documents proposés, vous présenterez sous la forme d'une composition en premier lieu les principales dynamiques culturelles en relation avec la mondialisation. Dans un deuxième temps, vous décrirez la théorie de Samuel Huntington en vous appuyant sur le planisphère (à voir sur Internet : Le choc des civilisations selon Samuel Huntington in Questions internationales, n°41, 2010). Enfin, vous synthétiserez et prolongerez éventuellement les arguments critiques que développe Amartya Sen au sujet de cette théorie.

 

Document : La notion de guerre des civilisations s’est insinuée dans l’inconscient collectif (interview d’Amartya Sen, prix Nobel d’économie, Télérama n°2997, juin 2007, propos recueillis par W. Zarachowicz)

Vous revenez aujourd’hui sur la théorie du « choc des civilisations », qui avait fait grand bruit lors de la sortie de l’article de Samuel Huntington, en 1993. Tout n’a-t-il pas déjà été dit sur le sujet ?Effectivement, cette thèse a été abondamment commentée et critiquée. J’ai d’abord cru que cette polémique entre intellectuels s’éteindrait rapidement, tant l’idée de départ me paraissait mal pensée, voire stupide. Envisager les relations humaines uniquement en termes civilisationnels est une telle simplification ! Comme si l’on pouvait classer les individus et définir leur identité en fonction d’un seul critère ! Il suffit de prendre l’exemple de l’Inde, définie par Huntington comme appartenant à la civilisation hindoue, alors même que le pays compte plus de musulmans qu’aucun autre pays dans le monde, excepté l’Indonésie et le Pakistan. C’est oublier par exemple qu’à Bollywood, ce haut lieu de la culture de masse en Inde, un grand nombre d’artistes sont musulmans. Ce qui ne les empêche pas d’être adulés par une population à 80% hindoue. Puis il y a eu le 11 Septembre et le début de la « guerre contre le terrorisme ». Et, de façon explicite ou implicite, les idées de Huntington ont quitté la seule sphère intellectuelle pour gagner le cœur même de la politique internationale actuelle. Elles n’ont pas perdu de leur stupidité mais leur pouvoir de nuisance, lui, n’a jamais été aussi fort. Comment expliquer que le « choc des civilisations » ait à ce point influencé et structuré la politique internationale ? Les théories grossières ont toujours exercé un fort pouvoir d’attraction, parce qu’elles ne demandent pas d’effort particulier pour être comprises. (…) C’est le grand mystère des périodes d’hystérie collective telles que nous en vivons depuis le 11 Septembre : elles ont leur propre élan et imposent leur logique. Rappelons-nous la Première Guerre mondiale et l’obsession nationaliste des Allemands, des Français et des Britanniques. L’hystérie était alors si forte qu’il suffisait d’un rien pour l’alimenter. C’est le cas aujourd’hui avec la « guerre des civilisations » : elle s’est insinuée dans l’inconscient collectif, de la même manière que le nationalisme en 1914 ou la notion de « race », dans le sud des Etats-Unis, dans la seconde moitié du XIXe siècle. (…) Le problème, c’est que nous avons peur d’être plus exigeants sur le plan intellectuel ! (…) Pourquoi devrait-on résumer la culture à la religion ? »

 




0 commentaire pour ce devoir



Il faut être inscrit pour aider

Crée un compte gratuit pour aider

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte