Dissertation: Peut-on croire toutes les vérités ?

Publié le 21 févr. 2020 il y a 1M par big rodja - Fin › 9 mars 2020 dans 1M
1

Sujet du devoir

Bonjour, j'ai un dissertation à rendre pour la rentrée.

Sujet: Peut-on croire toutes les vérités ?

Où j'en suis dans mon devoir

J'ai fais mon introduction et établi un plan

I) La vérité té dépend du réel, toutes les vérités sont vraies mais nous n'avons pas la possibilité de les vérifier
II) On ne peut pas croire toutes les vérités car certaines sont subjectives, elles dépendent de nos préjugés et de notre vécu, de notre rapport au réel.

III) facultatif

Je ne trouve pas de sous parties. Je ne vois pas non plus comment m'y prendre pour commencer mon développement car c'est la première fois que je fais une dissertation. 

Merci de votre réponse. 




3 commentaires pour ce devoir


Entrechat
Entrechat
Posté le 21 févr. 2020

Je pense qu'il faudrait que tu cernes les différents sens de la vérité. Notion très complexe: peux-tu t'aider de tes cours ? Sinon, pour t'aider un peu:

https://www.letudiant.fr/boite-a-docs/document/la-verite-0901.html

https://www.philomag.com/bac-philo/notions/la-verite-1925

michelindt
michelindt
Posté le 21 févr. 2020

Croyance

distinction croire et savoir

Croire, c'est donner son assentiment à une proposition qui est tenue pour vraie sans avoir la certitude objective de sa vérité. Il s'agit d'une opinion.

"Lorsque l'assentiment n'est suffisant qu'au point de vue subjectif, et qu'il est insuffisant au point de vue objectif, on l'appelle croyance." Kant

 Adhésion sans preuves et qu’on prend pour vrai.Adhésion à une  vérité  supposée 

Croire que est de l’ordre de l’opinion /Croire en est de l’ordre de la foi 

 

Vérités

voir la distinction entre vérités de foi et vérités de raison

Autre distinction:Vérités de fait et vérités de raison

Leibniz distingue deux types de vérités : les vérités de raisonnement et les vérités de fait.

Les premières sont nécessaires ( leur opposé est impossible), tandis que les vérités de fait sont contingentes et( leur opposé est possible.)

 exemple : Si A est B et que B est C, A est C : c’est là une vérité de raisonnement nécessaire.

En revanche : « il y a un chat dans ce jardin » est une vérité de fait contingente,  ce chat aurait pu ne pas s’y trouver.

 

 

 

Kant distingue deux types de vérité  la vérité formelle, et la vérité matérielle.
La vérité formelle, c'est:
"l'accord d'une connaissance avec les lois universelles de l'entendement et de la raison,
c'est-à-dire l'accord de la pensée avec elle-même, sa cohérence intrinsèque.
Cette exigence est souveraine et préalable.
 
"Aucune connaissance ne peut être en contradiction avec cette logique sans perdre aussitôt son contenu, c'est-à-dire son rapport à quelque objet, par conséquent, toute vérité
 
  la vérité formelle est une condition nécessaire, mais non suffisante de la vérité matérielle.
Nécessaire, car une pensée contradictoire n’exprimerait aucun état possible du réel, et ne saurait donc lui correspondre
(par exemple, une phrase mal construite n’est ni vraie ni fausse…).
 
Mais pas suffisante, car une pensée sans contradiction interne peut tout aussi bien ne correspondre à rien ou contredire la réalité
 
  En plus de sa cohérence formelle, une vérité portant sur ce qui existe suppose d’être vérifiée par l'expérience.

 

michelindt
michelindt
Posté le 21 févr. 2020

 Peut-on croire toutes les vérités ?

Note que ce sujet ne concerne pas directement le concept de la verité mais porte sur les vérités 

Le présupposé de cette question est qu'on pourrait tenir pour des vérités , toutes les  illusions, se fier à l'opinion, aux préjugés. y croire par crédulité ou ignorance , sans examen , ni doute, ni expérience et vérification.

Or, la croyance se distingue du savoir et de la connaissance .Notamment de la connaissance au sens philosophique

Toutes les vérités ne sont pas de même nature et ne rélèvent pas des mêmes critères (distinguer véracité et vérité, subjectif et objectif.)

Note que

Kant pour sa part distingue la simple croyance de la conviction: la simple croyance est subjective (je crois qu'un jugement est vrai), alors que la conviction est objective.

Plus précisément, Kant distingue trois degrés de la croyance:

(1) l'opinion est une croyance insuffisante;

(2) la foi est une croyance satisfaite d'elle-même, mais objectivement insuffisante;

(3) la science est une croyance vraie.

La science comporte deux aspects: la conviction (pour l'individu) et la certitude pour tous


Il faut être inscrit pour aider

Crée un compte gratuit pour aider

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte