texte de philosophie

Publié le 18 févr. 2021 il y a 15 jours par pomme1908 - Fin › 21 févr. 2021 dans 11 jours
3

Sujet du devoir

« Dans une société coopérative de production, est-il juste ou non que le talent ou l'habileté donnent droit à une rémunération plus élevée ? Ceux qui répondent négativement à la question font valoir l'argument suivant : celui qui fait ce qu'il peut a le même mérite et ne doit pas, en toute justice, être placé dans une position d'infériorité s'il n'y a pas faute de sa part ; les aptitudes supérieures constituent déjà des avantages plus que suffisants, par l'admiration qu'elles excitent, par l'influence personnelle qu'elles procurent, par les sources intimes de satisfaction qu'elles réservent, sans qu'il faille y ajouter une part supérieure des biens de ce monde ; et la société est tenue, en toute justice, d'accorder une compensation aux moins favorisés, en raison de cette inégalité injustifiée d'avantages plutôt que de l'aggraver encore. A l'inverse, les autres disent : la société reçoit davantage du travailleur dont le rendement est supérieur ; ses services étant plus utiles, la société doit les rémunérer plus largement ; une part plus grande dans le produit du travail collectif est bel et bien son œuvre ; la lui refuser quand il la réclame, c'est une sorte de brigandage. S'il doit seulement recevoir autant que les autres, on peut seulement exiger de lui, en toute justice, qu'il produise juste autant, et qu'il ne donne qu'une quantité moindre de son temps et de ses efforts, compte tenu de son rendement supérieur. Qui décidera entre ces appels à des principes de justice divergents ? »

 

                                                                  John Stuart Mill , L’Utilitarisme 1863

1)      Précisez les termes de l’opposition qui structure le texte : vous devez pour cela reformuler en phrases courtes et simples les deux réponses données à la question initiale.

2)      Dans le texte, comment comprenez-vous : « ne doit pas, en toute justice, être placé dans une position d'infériorité s'il n'y a pas faute de sa part » ?

3)      Expliquez : « la société est tenue, en toute justice, d'accorder une compensation aux moins favorisés, en raison de cette inégalité injustifiée d'avantages plutôt que de l'aggraver encore. » 

4)      Expliquez : « la lui refuser quand il la réclame, c'est une sorte de brigandage. »

5)      Quelle est selon vous la position la plus défendable ? Justifiez votre réponse en construisant un développement argumenté et en utilisant des exemples précis

Où j'en suis dans mon devoir

 

 



0 commentaire pour ce devoir



Ils ont besoin d'aide !

Il faut être inscrit pour aider

Crée un compte gratuit pour aider

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte