Guernica de Picasso ( URGENT)

avatar Jackelette
Jackelette
Publié le 28 avr. 2010 il y a 3A Fin › 28 août 2010 3A
5

SUJET DU DEVOIR

Bonjour , J'ai bientôt un Oral de 15-20 minutes sur Guernica de Pablo Picasso pour mon Brevet !Je dois avoir l'auteur , titre de l'œuvre , date de création de l'œuvre , genre, style et mouvement ou période artistique , dimensions , nature de production , lieu de conservation de la réalisation ! La biographie de l'artiste ( en quelque lignes ) , contexte ( histoire, géographie, politique , social , économique , artistique littéraire , technique , scientifique , culturel.)
La description de l'œuvre : ce que je vois (dénotation)
A propos de l'œuvre :
- Formes utilisées, les décrire, quelles sont celles qui dominent ?
- Comment ces formes sont-elles disposées ? Comment les éléments sont-ils répartis dans l'œuvre : de manière symétrique, sont ils regroupés par masse, sont il inscrit dans des formes géométriques ?
-S'agit-il d'une organisation née du hasard ou bien très " mathématiques" , ou alors d'une disposition des éléments très pensée pour mener le regard sur un point bien précis de l'œuvre, on parle alors de composition ?
- Y-a-t-il des lignes forces qui conduisent notre regard dans l'œuvre ? (éléments d'architecture, direction de regards si il y a des personnages, orientation des formes ou de certains éléments ...)
-Les couleurs, sont-elles descriptives (en référence avec le couleur réelles des éléments) ou arbitraires ? Y a-t-il une dominante colorée ?
Quelle est la palette de cette œuvre (le couleur choisie par l’artiste) Quelles harmonies sont développées ? (couleurs complémentaires ...)
Comment les couleurs sont-elles réparties, sont-elles organisées par plans, en dégradé ...
-Traitement de l'espace : l'artiste suggère-t-il un espace en trois dimensions ou respecte-il le plan du support (espace littéral) (perspective hiérarchique). Quels moyens utilise-t-il ? Perspective linéaire, atmosphérique, superposition des plans ... " autres astuces possible " ...
-Y-a-t-il une impression de lumière ? Est-elle artificielle, naturelle. Sa source est-elle présente dans l'œuvre ou semble-t-elle y pénétrer en créant des ombres et en donnait des effets de relief ? Il peut y avoir plusieurs sources de lumière ou ne pas y en avoir.
-La technique utilisée : quel est le support , quels sont les médiums (peinture à huiles , pastels, encre ...),les matériaux, les objets, les outils utilisés, la manière dont la mitée est travaillé, voit-on la trace de l'outil et don du gente de l'artiste, la qualité physique des matériaux dans une œuvre réelle en trois dimensions, y-a-t-il un socle ? (sculpture, assemblage, installation ...) si il s'agit d'une installations quel est le lieu choisi par l'artiste, est-till en contraste avec l'œuvre ou en relation ?
Voilà tous ce que je dois rechercher !
J'ai commencé les recherches mais j'ai l'impression de ne pas vraiment avancer ! Car ma prof nous demande beaucoup de chose au sujet de cette œuvre ! Je ne veux pas que mon oral soit barbant ... je veux être clair au sujet de cette ouvre !
J'aimerais avoir un oral clair et facile à apprendre !
Merci d'avance.

OÙ J'EN SUIS DANS MON DEVOIR

Après avoir écrit ce que je devais faire pour cet oral ! Je vais vous dire mon travail déjà effectué !
- L'auteur
- Titre de l'œuvre
- Date de création de l'œuvre
- Genre
- Dimensions
- Nature de Production
- Biographie de l'artiste
A propos de l'œuvre :
- Formes utilisées, les décrire, quelles sont celles qui dominent ?
- Comment ces formes sont-elles disposées ? Comment les éléments sont-ils répartis dans l'œuvre : de manière symétrique, sont ils regroupés par masse, sont il inscrit dans des formes géométriques ?
-S'agit-il d'une organisation née du hasard ou bien très " mathématiques" , ou alors d'une disposition des éléments très pensée pour mener le regard sur un point bien précis de l'œuvre, on parle alors de composition ?
-Les couleurs, sont-elles descriptives (en référence avec le couleur réelles des éléments) ou arbitraires ? Y a-t-il une dominante colorée ?
Quelle est la palette de cette œuvre (le couleur choisie par l’artiste) Quelles harmonies sont développées ? (couleurs complémentaires ...)
Comment les couleurs sont-elles réparties, sont-elles organisées par plans, en dégradé ...
-Traitement de l'espace : l'artiste suggère-t-il un espace en trois dimensions ou respecte-il le plan du support (espace littéral) (perspective hiérarchique).
-La technique utilisée : quel est le support , quels sont les médiums (peinture à huiles , pastels, encre ...),les matériaux, les objets, les outils utilisés, la manière dont la mitée est travaillé, voit-on la trace de l'outil et donc du geste de l'artiste, la qualité physique des matériaux dans une œuvre réelle en trois dimensions, y-a-t-il un socle ? (sculpture, assemblage, installation ...) si il s'agit d'une installations quel est le lieu choisi par l'artiste, est-il en contraste avec l'œuvre ou en relation ?

Il me manque donc :
- Style et mouvement ou période artistique
- Contexte
- Description
A propos de l'œuvre :
- Y-a-t-il des lignes forces qui conduisent notre regard dans l'œuvre ? (éléments d'architecture, direction de regards si il y a des personnages, orientation des formes ou de certains éléments ...)
- Quels moyens utilise-t-il ? Perspective linéaire, atmosphérique, superposition des plans ... " autres astuces possible " ...

Voilà Merci D'avance à tous !

22 commentaires pour le devoir Guernica de Picasso ( URGENT)

Jackelette
Jackelette
3A
Bonjour ! D'accord je vais aller voir ! Merci beaucoup !

zrom
zrom
3A
http://web.org.uk/picasso/secret_guernica-f.html


Bonne continuation !

Jackelette
Jackelette
3A
Merci (:

oligas
oligas
3A
fais une recherche sur le site il a deja ete traite ton sujet ensuite il ya wiki qui explique une etude du tableau

carla1995
carla1995
3A
bonjour, j'ai déja travaillée sur guernica, et il me semble ke pour le contexte, picasso a déssiner ce tableau en faisant référance à une guerre... je ne sais plus si c'est la première ou la deuxième guerre mondiale, mais je croi ke ca représente un massacre ki a eu lieu en dans une petite ville d'espagne... vérifie sur internet, il doit surement i avoir des infos

carla1995
carla1995
3A
http://pagesperso-orange.fr/sylvain.weisse/guerinter2/bombf.htm
voila, je pense ke sa pourrai t'aider...

Yoos
Yoos
3A
Le tableau fait référence a la guerre civile espagnoles du 3mai
c'est une oeuvre cubiste ( nouvelle technique de dessin et peinture crée en partie par Picasso )

Apres il faudrai te renseigner sur quelques sites
Bonne chance

zrom
zrom
3A
De rien a+

aurel59
aurel59
3A
bonjourd vas sur wikipedia ou sur google je suis sur que tu trouveras tu veras tu tape ta recherche et op tu l'a c'est bien salut bisous

Jackelette
Jackelette
3A


Jackelette
Jackelette
3A
Merci a tous je passe mon oral Mardi mon dossier est bouclé

Jackelette
Jackelette
3A
Merci a tous je passe mon oral Mardi mon dossier est bouclé

Jackelette
Jackelette
3A
Merci a tous je passe mon oral Mardi mon dossier est bouclé

Jackelette
Jackelette
3A
Merci a tous je passe mon oral Mardi mon dossier est bouclé

Jackelette
Jackelette
3A
Merci a tous je passe mon oral Mardi mon dossier est bouclé.

Perpi.
Perpi.
3A
Contexte : Le bombardement aerien sous l'ordre de franco, en 1037 la montée du fachisme en Europe, la guerre civile d'espagne

Cette peinture et la plus celebre du XXé siecle elle se trouve actuellement a madrid, elle mesure 3,45 m Sur 7,70 m. elle s'inspire d'un acte militaire, le bombardement de la petite ville basque le 28 avril 1937, destinée l'exposition universelle de paris pour le pavillon espagnol, il l'a commence le 1e Mai 1937 et la termine le 4 juin de la même année picasso va au dela de l'illustration et transforme l'image en un acte universelle contre la brutalité et la violance. Il s'agit donc d'une traduction simbolique et universelle de la souffrance (désolé pour les fautes)
Cette oeuvre se présente comme un triptyque. Deux verticales une a droite et l'utre a gauche se repondent et cloisonnent l'espace de l'oeuvre. La composition est pyramidale. La flamme "de la verite" au somment le buste de la femme hurlant jusqu'a son genou a droite et a gauche le prolongement d'une table jusqu'a la main du soldat au premmier plan une frise de corps demembré et au second des representation d'espace interieur et exterieur qui s'emboitent. Le fond est ainsi une architecture en forme d'acordeaon on confond l'avant et l'arriere ce qui donne une impression de destruction et rappelle le cubisme (pour plus d'info demander xD Je passe le Même oral le 10 ^^ En esperant que cela t'aide =)

grrr
grrr
3A
Bonjour,
J'ai passer mon Histoire des Arts il y a quelque mois sur Guernica et j'ai eu 17/20 alors voila mon cours si cela peut t'aider :

« Guernica » de Pablo Picasso, 1937
« La peinture n’est pas faite pour décorer les appartements, c’est un instrument de guerre, offensif et défensif, contre l’ennemi. », Pablo Picasso

« Guernica », est une œuvre de Pablo Picasso, un peintre espagnol. Ce tableau a été réalisé à la suite d’un bombardement de la ville de Guernica qui a eut lieu le 26 avril 1937, lors de la guerre d’Espagne, et qui devint rapidement un symbole de la violence de la répression Franquiste avant de se convertir en symbole de l’horreur de la guerre en général. L’œuvre est exposée au musée de la Reine Sofia à Madrid.
« Guernica » est d’une taille imposante 3,5 m X 10,8 m. C’est une peinture à l’huile, en noir, blanc, et jaune. Elle représente une scène d’horreur, de violence, de douleur et de la mort. « La guerre d’Espagne est la bataille de la réaction contre le peuple, contre la liberté. Toute ma vie d’artiste n »a été qu’une lutte continuelle contre la réaction et la mort de l’art. Dans le panneau auquel je travaille et que j’appellerai Guernica et dans toutes mes œuvres récente, j’exprime clairement mon horreur de la caste militaire qui a fait sombrer l’Espagne fans un océan de douleur et de mort » Pablo Picasso.
La toile exprime toute l’horreur et la colère ressentie par Picasso à la suite du bombardement de Guernica. Sa réalisation commença le 1er mai 1937 à Paris. En 1937, le gouvernement républicain alors au pouvoir (juste avant d’être renversé par Franco) commande à Picasso une grande composition murale, pour le pavillon Espagnol de l’exposition universelle de Paris.
L’œuvre doit être exposée le 25 mai, moins d’un mois après, au pavillon représentant l’Espagne lors de l’Exposition universelle de Paris de 1937. Après une période où elle fut présentée à travers le monde de 1937 à 1939 pour lever des fonds pour les Républicains Espagnols, la toile reste aux Etats-Unis durant une quarantaine d’années. PICASSO refuse catégoriquement que l’œuvre aille en Espagne. Il voulait faire don de l’œuvre au peuple espagnol « dès que les libertés publiques seraient retable en Espagne ». Cette œuvre est finalement arrivée en Espagne en 1981, après la mort de Franco en 1975. Elle est exposée au musée de la Reine Sofia à Madrid.
Que voit-on de prime abord dans le tableau ?
Une sorte de bric à brac, une sorte de chaos indescriptible, de désordre, de brouhaha de cris stridents, de formes entremêlées, parfois des visages qui crient ou qui grimacent. L’espace est plein, nos yeux ne savent plus où regarder. On y voit des yeux, des bouches, des mains tendues vers le ciel, crispées, des bras au sol, un cheval hennissant, des corps coupés en morceaux, un taureau, un oiseau, des formes géométriques, un œil « ampoule », un bras qui semble volé apporte une lampe, des contrastes noir-blanc très violents, des aplats gris brouillent la lecture de l’image. On peut se demander où se passe la scène, dans quel lieu, le jour, la nuit ? On ne comprend pas pourquoi tous ces hurlements, toutes cette désolation, Picasso ne montre pas la source de toute cette souffrance, on ne voit pas la source de toute cette douleur.



L’histoire de l’œuvre …………
Le tableau est achevé en moins de 2 mois, il est le fruit d’une intense activité créatrice : Picasso a exécuté une centaine d’étude préparatoires à l’œuvre. En cela, il se rapproche de la conception classique d’un chef d’œuvre. Dora Maar * à photographié sa réalisation donnant de précieuses indication concernant sa genèse.
Son élaboration est une synthèse complexe du cubisme * et du surréalisme *, des préoccupations picturales propres à Picasso, mêmes celles hérités des Anciens. La volonté de faire un chef d’œuvre « moderne » fait parti de son projet, tant par les dimensions du format que par l’enjeu esthétique qui le traverse,
«(…) Malraux et d’autres en ont déduit que Guernica est de toute évidence le dernier tableau de la tradition puisqu’il fût, pris, reprise, corrigé, élaboré. Sans apercevoir l’essentiel, c’est –à-dire le démantèlement progressif de la forme, en accord avec la démarche profonde de Picasso dont chaque œuvre est « une sommes de déconstruction » de son propre aveu. »

La composition
De nombreux auteurs ont noté qu’il était possible de diviser la composition du tableau en trois, ce qui offre une analogie avec la tradition du triptyque * flamand au 15ème siècle.
Dans ce tableau, l’espace est incertain, les corps sont distendus, cassés par l’éclatement des plans, emboités autant que disloqués. Mais ce chaos apparent est contrebalancé par la hiérarchie apportée par la gradation des gris et les forts contrastes noir/blanc qui apportent à la composition sa cohérence. L’œuvre est tendue entre destruction et construction.
D’un point du vue narratif, l’interprétation « officiel » du tableau, veut que ce tableau soit une allégorie dans laquelle le taureau serait une « incarnation de la brutalité, de l’obscurité » et le cheval éventré « symbole du peuple ».
La partie centrale est occupée par le cheval, symbole du peuple qui souffre blessé à mort, le corps convulsé dans les spasmes de l’agonie, la tête exprimant la douleur dans une torsion extrême du cou. L’enchevêtrement des corps, des pattes, les insertions de surfaces colorées ou au contraire blanche, les lignes structurant le corps du cheval donnent une réelle impression de champ de bataille et de mouvement désordonnés, et attestent d’un style maitrisé et méticuleux.
La volonté d’équilibrer les volumes et les couleurs dans le tableau, en dépit d’une impression d’enchevêtrement des pattes et des corps, est également évidente dans la base du tableau où gît le corps du soldat décapite », (bras arraché, l’extrémité du pommeau de l’épée se situant exactement sur la médiane verticale et virtuelle du tableau). A droite un pied énorme répond à la main grande ouverte du guerrier, à gauche.



Les nombreuses symétries et correspondance dans la composition, le travail minutieux des volumes et des « couleurs » dans les moindres détails prouvent la rigueur dans la réflexion et la recherche (opposition lumière/ténèbres, médiation des gris et des volumes structurant les aplats). La volonté d’équilibre et de lisibilité est évidente entre le panneau de gauche (la tête du taureau dans la lumière, regard impassible, naseaux dilatés), et le panneau de droite (la femme hurlant dans la lumière des flammes de l’incendie). A la masse noire du corps du taureau correspond à droite la masse sombre de la maison qui engloutit tel un tombeau sa victime. Mais, s’encadrant entre les pattes du taureau, le désespoir hurlé de la mère, tête levée vers le ciel, sont enfant mort dans ses bras, s’exprime en un figure de lumière.

Lexique.
DORA MAAR * :
Henriette Théodora Markevitch, née le 22 novembre 1907 à Paris et morte le 16 juillet 1997 à Paris, est une photographe et peintre française, connu sous le pseudonyme de Dora Maar. Elle fut l’amande et la muse de Picasso, rôle qui a éclipsé l’ensemble de son œuvre.

CUBISME * :
Les œuvres de CEZANNE exposées au Salon d’Automne font très forte impression sur P.Picasso et G Braque. Dans les lignes et la composition des œuvres de Paul CEZANNE qui décède en 1906, on pressent déjà ce que sera le cubisme. Ce mouvement est né à la suite des « Demoiselles d’Avignon » de P Picasso en 1907.
Surréalismes * :
Ce mouvement nait à la suite de la première guerre mondiale, dans la lignée du dadaïsme. Les artistes accordent une grande importance à la représentation illusionniste, au rêve, a l’imagination. Ils sont très marque par la psychanalyse. Les sujets picturaux se caractérisent par d’étrange association d’élément qui donnent à voir ce que seule l’imagination peut créer.
Triptyque * :
Un triptyque est une œuvre peinte ou sculptée en trois panneaux, dont les deux volets extérieurs peuvent se refermer sur celui du milieu. Ce format ce développe essentiellement aux XIIe et XIII e siècle, dans le cadre de la peinture religieuse et Europe.







Oceana
Oceana
3A
J'ai passé l'histoire des arts il y a peu. J'ai fais un dossier complet sur ce sujet. --> Contacte moi : Black.Day@hotmail.fr

yesman
yesman
3A
moi jé fais la meme chose pour l'histoire des arts mais jé fais sur les demoiselles d'avignion de picasso
je demander de l'aide sur se site et jé eu 19/20 je suis comptente
écoute leurs conseille si tuveux réussir j'auré aimé t'éder mé je ne connais rien jé du mal !!! désoler a+

David78
David78
3A
Salut c'est pas par rapport a ca mais vu que tu fait parit des meilleurs 5emes je voulait que tu fasse un exposé sur Van Gogh j'ai eu 20/20 et je voulait voir le tient.

elle1995
elle1995
3A
- Style et mouvement ou période artistique = le style de l'artiste pour ce tableau est cubiste et le peintre fait ce tableau pendant sa " période bleu " ( Picasso côtoie les milieux artistiques d’avant-garde parisiens, et peint, pendant les quelques années de la « période bleue », des toiles dramatiques, largement inspirées du Gauguin et de Matisse, l’expérience du « cylindre et de la sphère » cézaniens, enfin la découverte des arts « primitifs », non seulement africains, mais aussi océaniens et ibériques, vont revigorer son art, lui donner une force plastique inégalée. extrait du site http://www.fluctuat.net/5783-Picasso-cubiste-Hommage-a-Guernica )

- Le contexte = Le contexte est la guerre d'Espagne et le bombardement de Guernica. La guerre civile espagnole éclate le 18 juillet 1936 d'aprés mes cours d'histoire ^^


elle1995
elle1995
3A
Sinon regarde se site je pense qu'il t'aidera http://www.marseilleveyre.org/guernica1937/etude1.htm