Génotype phénotype groupes sanguin

Publié le 11 nov. 2018 il y a 4A par archimatt - Fin › 14 nov. 2018 dans 4A
1

Sujet du devoir

Bonjour, je suis en première S et j’ai un devoir à rendre pour mardi qui me pose quelque problème notamment pour la première question :

 

 

 

Montrez, à partir de l'exemple des groupes sanguins du système (A,B,o):

 

 

qu'un phénotype macroscopique dépend de l'expression de plusieurs gènes; (première question)

 

qu'à un même phénotype peut correspondre plusieurs génotypes (déterminer par exemple les génotypes possibles des individus du groupe O)(deuxième question)

 

 Les globules rouges du sang ou hématies ont un aspect identique chez tous les individus, hormis ceux atteints de drépanocytose. Ces cellules diffèrent cependant par la présence ou l'absence, à leur surface, de certaines molécules de nature glycoprotéique, les molécules A et B. Selon que l'on possède ou non ces molécules, on appartient au groupe sanguin A, B, AB ou O. Il existe donc quatre grands groupes sanguins différents, exemples de phénotypes alternatifs.

 

Le gène responsable du caractère « groupe sanguin » été localisé sur la paire de chromosomes 9. Dans les cellules de l'organisme (les cellules humaines possèdent 23 paires de chromosomes), ce gène est donc présent en deux exemplaires, un sur chaque chromosome 9. Il peut cependant exister sous deux versions différentes appelées allèles. Il existe trois allèles différents possibles pour le gène responsable des groupes sanguins: allèles A, B ou O.

Un individu qui possède pour un gène donné les mêmes allèles sur les chromosomes d’une même paire est homozygote pour ce gène. Sil possède des allèles différents, il est hétérozygote.

 

Les molécules à l'origine des groupes sanguins sont des glycoprotéines fixées à la membrane des hématies. Ces molécules diffèrent entre elles par la chaîne glucidique associée aux protéines. La synthèse de cette chaîne glucidique est effectuée en plusieurs étapes, chacune d'elles étant catalysée par une protéine enzymatique. Seules les deux dernières étapes sont concernées dans la distinction entre les différentes glycoprotéines.

L'avant-dernière étape est sous la dépendance d'un gène dont on connait deux allèles H et h. L’allèle H code une enzyme fonctionnelle (H), l'allèle h code une enzyme non fonctionnelle (h).

La dernière étape est sous la dépendance d'un autre gène, le gène responsable des groupes sanguin dont on connait les trois allèles qui codent les trois enzymes A, B et O. L’enzyme O n’est pas fonctionnelle. La présence simultanée des enzymes A et B dans une cellule permet la réalisation du phénotype AB.

Où j'en suis dans mon devoir

Pour là question 1, on parle du phénotype macroscopique en prenant l’exemple des groupes sanguin alors que pourtant, l’expression de plusieurs gène qui déterminent les groupes sanguin n’ont rien à voir avec le phénotype macroscopique. Est ce que cette question ferais référence au personne atteint de drépanocytose ?

merci d’avance !




0 commentaire pour ce devoir



Ils ont besoin d'aide !

Il faut être inscrit pour aider

Crée un compte gratuit pour aider

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte