Commentaire d'un extrait des Choses de Perec.

Publié le 6 janv. 2010 il y a 9A par doniadur - Fin › 8 janv. 2010 dans 9A
5

Sujet du devoir

Je suis en seconde, et je dois faire un commentaire sur un extrait des Choses de Perec (p 270) de "Ils ne meprisaient pas l'argent." a " avaient mis au monde".

Extrait:
(Eugene de Rastignac etudiant sans fortune cousin de madame de Beauseant)


S'il etait bien peint dans sa lutte avec Paris, le pauvre etudiant fournirait un des sujets les plus dramatiques de notre civilisation moderne. madame de Beauseant regardait vainement Eugene pour le convier a parler, il ne voulut rien dire en presence du vicomte.
-Me menez-vous ce soir aux Italiennes? demanda la vicomtesse a son mari.
-Vous n'avez donc pas d'Ajuda ce soir? demanda le vicomte.
-Non repondit-elle avec humeur.
-Eh bien s'il vous faut un bras, prenez celui de monsieur de Rastignac.
La vicomtesse regarda Eugene en souriant.
-Ce sera bien comprommettnat pour vous, dit-elle.
-Le francais aime le peril, parce qu'il y trouve la gloire, a dit monsieur de Chateaubriand repondit Rastignac en s'inclinant.
Quelques moments apres il fut emporte pres de madame de Beuseant, dans un coupe rapide, au theatre a la mode, et crut a quelques feerie lorsqu'il entra dans la loge en face, et qu'il se vit le but de ses lorgnettes concuremment avec la vicomtesse dont la toilette etait delicieuse. Il marcahit d'enchantements.
-Vous avez a me parler, lui dit madame de Beauseant. Ha!tenez, voici madame de Nucingen a trois loges de la notre. Sa soeur et monsieur de Trailles sont de l'autre cote.
En disant ces mots, la vicomtesse regardait la loge ou devait etre mademoiselle de Rochefide et, n'y voyant pas monsieur d'Ajuda, sa figure pris un eclat extraordinaire.
-Elle est charmante, dit Eugene apres avoir regarde madame de Nucingen.
-Elle a les cils blancs.
-Oui, mais quelle jolie taille mince!
-Elle a de grosses mains.
-Les beaux yeux!
-Elle a le visage long.
-Mais la forme longue a de la distinction.
-Cela est heureux pour elle qu'il n'yen ait la. Voyez comment elle prend et quitte son lorgnon! Le Goriot perce tous ses mouvements, dit la vicomtesse au grand etonnement d'Eugene.
En effet madame de Beauseant lorgnait la salle et semblait ne pas faire attention a madame de Nucingen dont elle ne perdait cependant pas un geste. L'assemblee etait exquisement belle. Delphine de Nucingen n'etait pas peu flattee d'occuper exclusivement le jeune, le beau, l'elegant cousin de madame de Beauseant, il ne regardait qu'elle.
-Si vous continuez a la couvrir de vos regards, vous ellez faire scandale, monsieur Rastignac. Vous ne reussirez a rien, si vous vous jetez ainsi a la tete des gens.

Où j'en suis dans mon devoir

Plan trouve:

1.Comment le recit rend-il sensibles au lecteur les reves de richesse et de possession materielle des personnages?

2. En quoi peut-on parler ici de registre satirique? Quels en sont les procedes et les enjeux.



0 commentaire pour ce devoir



Ils ont besoin d'aide !

Il faut être inscrit pour aider

Crée un compte gratuit pour aider

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte