Acceptez-vous de recevoir des notifications sur les meilleurs devoirs du site ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui

Corpus de textes de Verlaine

Publié le 20 avr. 2012 il y a 5A par luwh - Fin › 27 avr. 2012 dans 4A
12.00 / 20
5

Sujet du devoir

Bonjour, je me casse la tête depuis plusieurs jours sur la question de corpus que nous a donné le professeur de français, mais ne trouve en vain, aucune issue.
Le corpus est composé de 4 poèmes extraient de la section paysages tristes du recueil Poèmes saturniens de verlaine.
Il y a :
- Soleils couchants
- Promenade sentimentale
- Chanson d'automne
- Le rossignol

La question est : Quel(s) rapport(s) Verlaine entretient-il avec la nature

Où j'en suis dans mon devoir

Donc pour le travail effectué, j'ai déjà trouvé plusieurs thématiques dans chaque poèmes, et j'ai pu constaté que dans les 4 poèmes, Verlaine se sert du paysage pour retranscrire ses sentiments, donc le paysage est un état d'âme du poète. Ensuite, j'ai remarqué que le lyrisme est présent dans chacun des 4 poèmes, le temps y est également présent. Mais le problème c'est que j'ai beau avoir des thématiques, je ne vois pas du tout comment organiser le plan, pour répondre à la question demandée.

J'espère avoir de l'aide, en vous remerciant.



3 commentaires pour ce devoir


Il faut être inscrit pour accéder aux réponsesInscription gratuiteOUJ'ai déjà un compte
tiche
tiche
Posté le 20 avr. 2012
Je n'ai pas lu ces poèmes ms pourquoi ne pas consacrer une partie à chacun de tes 3 thèmes (paysage, lyrisme, tps) ?
Si cela te paraît trop court pr chaque thème, tu peux regper 2 d'entre eux pr une partie.
luwh
luwh
Posté le 20 avr. 2012
je ne pense pas que cela irait, selon le professeur, les deux premiers textes iraient ensembles et les deux second ensembles mais je ne vois pas du tout comment je pourrais faire :/ Voici les textes :

Soleils couchants

Une aube affaiblie
Verse par les champs
La mélancolie
Des soleils couchants.
La mélancolie
Berce de doux chants
Mon coeur qui s'oublie
Aux soleils couchants.
Et d'étranges rêves
Comme des soleils
Couchants sur les grèves,
Fantômes vermeils,
Défilent sans trêves,
Défilent, pareils
À des grands soleils
Couchants sur les grèves.

Promenade sentimentale :

Le couchant dardait ses rayons suprêmes
Et le vent berçait les nénuphars blêmes ;
Les grands nénuphars entre les roseaux
Tristement luisaient sur les calmes eaux.
Moi j'errais tout seul, promenant ma plaie
Au long de l'étang, parmi la saulaie
Où la brume vague évoquait un grand
Fantôme laiteux se désespérant
Et pleurant avec la voix des sarcelles
Qui se rappelaient en battant des ailes
Parmi la saulaie où j'errais tout seul
Promenant ma plaie ; et l'épais linceul
Des ténèbres vint noyer les suprêmes
Rayons du couchant dans ses ondes blêmes
Et les nénuphars, parmi les roseaux,
Les grands nénuphars sur les calmes eaux.

Rossignol

Comme un vol criard d'oiseaux en émoi,
Tous mes souvenirs s'abattent sur moi,
S'abattent parmi le feuillage jaune
De mon coeur mirant son tronc plié d'aune
Au tain violet de l'eau des Regrets,
Qui mélancoliquement coule auprès,
S'abattent, et puis la rumeur mauvaise
Qu'une brise moite en montant apaise,
S'éteint par degrés dans l'arbre, si bien
Qu'au bout d'un instant on n'entend plus rien,
Plus rien que la voix célébrant l'Absente,
Plus rien que la voix -ô si languissante!-
De l'oiseau qui fut mon Premier Amour,
Et qui chante encor comme au premier jour;
Et, dans la splendeur triste d'une lune
Se levant blafarde et solennelle, une
Nuit mélancolique et lourde d'été,
Pleine de silence et d'obscurité,
Berce sur l'azur qu'un vent doux effleure
L'arbre qui frissonne et l'oiseau qui pleure.


Chanson d'automne
Les sanglots longs
Des violons
De l'automne
Blessent mon coeur
D'une langueur
Monotone.

Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l'heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure

Et je m'en vais
Au vent mauvais
Qui m'emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.

tiche
tiche
Posté le 21 avr. 2012
Une lecture rapide me fait penser que peut-être 2 idées prévalent ici : paysages et tristesse de l'auteur, tes 2 parties ?
Imprègne toi bien des 4 textes grâce à plusieurs LECTURES.
Les thèmes communs ainsi trouvés pourront faire l'objet des 2 ou 3 parties.
Sur Google, tu regardes ce qui a été analysé texte par texte. Cela t'aidera aussi pr trouver les pts communs aux 4 poèmes.
Bon courage.





Ils ont besoin d'aide !

Il faut être inscrit pour aider

Crée un compte gratuit pour aider

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte