Exposé sur l'Art Romain

Publié le 14 janv. 2010 il y a 10A par Anonyme - Fin › 18 janv. 2010 dans 10A
5.00 / 20
5

Sujet du devoir

Je dois faire un exposé sur l'art romain. Quelle type de matériaux qu'ils utilisent, leurs style artistique.

Où j'en suis dans mon devoir

"L'Art Romain est l'art produit dans les territoires de la Rome Antique, depuis la fondation de Rome jusqu'à la chute de l'Empire d'occident. Il prend un véritable essort au contact de l'art grec qu'il se contente d'imiter, et trouve de nouvelles influences dans les régions soumisent par l'Empire.



3 commentaires pour ce devoir


Anonyme
Posté le 14 janv. 2010
si tu vas sous coogle et que tu saisisses "l'art de la rome antique', trouveras un site très complet qui, dans une seconde partie, t'expliques les matérieux utilisés depuis les Etrusques (briques) jusqu'aux romains (ciment, très solide).

Bon courage.
Anonyme
Posté le 14 janv. 2010
Merci Beaucoup :D !
Anonyme
Posté le 15 janv. 2010

Bonjour

Il y avait la brique plate qui recouvrait les murs formés de moellons et de mortier mélangés et qui était aussi solide que le béton.

Ensuite par dessus la brique, ils pouvaientt disposer des plaques de marbre.

La pierre taillée était abondamment employée dans les constructions, avec d’autres matériaux :
Le bois pour les charpentes, les huisseries,
terre cuite pour les tuiles et des plaques de revêtement, etc.

À l’époque impériale, les pierres les plus prisées s’exportèrent à travers tout l’empire. À Rome, le tuf d’Italie centrale côtoyait le marbre blanc de Grèce, d’Asie Mineure et de Luna (l’actuelle Luni, près de Carrare, en Italie). Des marbres colorés, utilisés comme placages, donnaient un aspect luxueux aux bâtiments.

La forme et l’assemblage des pierres déterminaient différents appareils.

D’aspect monumental, le "grand appareil" était fait à partir de blocs d’une certaine taille ;

L’opus quadratum, connu des Grecs et des Étrusques, où les blocs parallélépipédiques se disposaient en files, ou en assises, de hauteur constante.

Ils étaient liés entre eux par des pièces métalliques, les scellements, quelquefois par du mortier, et leurs faces présentaient éventuellement des reliefs ; des bossages rustiques.

Cet appareil constituait toute l’épaisseur de la construction ou seulement ses faces visibles, si celle-ci est en «béton».

L’opus caementicium, "maçonnerie concrète", ressemblait à du béton.
Il s’obtenait en mêlant des moellons de toutes sortes à un mortier de bonne qualité.
Ce mortier,était utilisé, pour réaliser les joints entre les blocs ou les briques, ou également pour enduire des surfaces.

Il résultait d’un mélange de chaux et de différents produits, que l'on appelle agrégats.
Surtout à partir de sable (de sablière, de rivière, ou volcanique (la pouzzolane)), et d’eau, dans diverses proportions .

Le béton pouvait prendre la forme désirée grace à des coffrages, et pouvait être utilisé seul (opus incertum), ou servir de remplissage .

J'espère que cela va t'aider .Bon courage ...

Ils ont besoin d'aide !

Il faut être inscrit pour aider

Crée un compte gratuit pour aider

Je m'inscrisOU

J'ai déjà un compte

Je me connecte